Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie.
Profil
À propos de l'IFDD
Organigramme
Nouvelles
Actions de l'IFDD à travers le monde
Réalisations
Emplois
Conseil d'orientation
Statuts de l'IFDD
 

 Écrivez-nous
 Plan du site
Accueil : Profil : Nouvelles : L’IFDD offre trois bourses de recherche aux étudiants de l’ISE
L’IFDD offre trois bourses de recherche aux étudiants de l’ISE

Dans le cadre de son partenariat avec la Fondation MAVA, l'Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) offre des bourses de recherche universitaire à trois étudiants de l'Institut des Sciences Environnementales (ISE) de Dakar (Sénégal).  À  l'issue d'un processus transparent, la Direction de l'ISE a reçu huit (8) dossiers de candidature pour des stages d'étudiants. Un comité de sélection, constitué du Pr Bienvenu Sambou, Directeur de l'ISE, du Dr Jean Birane Gning, coordonnateur du Master Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) et de Mme Seynabou Diouf, Enseignante-Chercheure à l'ISE, s'est réuni le 5 avril 2019.

Le comité a retenu les dossiers de recherche en fonction de quatre (4) critères de présélection (conformité du thème avec les thématiques ciblées, validation du thème par l'encadrement pédagogique, faisabilité du travail de recherche dans un délai de 6 mois; et plus-value scientifique du thème de recherche proposé).

Concernant le niveau d'engagement des étudiants, le comité a requis l'appréciation des coordonnateurs des Masters « Gestion des ressources naturelles et développement durable » (GERENAD) et « Sciences de l'environnement » (ENVI).

À l'issue d'un double processus de présélection, quatre candidats  ont été convoqués le 10 avril 2019, pour passer un entretien avec le comité de sélection. Un Candidat a été placé sur la liste d'attente. Ces entretiens ont permis de mieux apprécier le niveau d'avancement des travaux de recherche et la planification des activités prévues.

En définitive, trois candidats ont été retenus pour bénéficier chacun d'une bourse de recherche de 1200 euros. Il s'agit des étudiants dont les thèmes de recherche sont les suivants :

Etudiant : Issa SARR

Thème : Evaluation socioéconomique et environnementale des effets des centrales solaires dans les collectivités territoriales au Sénégal : Cas de la centrale solaire de la commune de Malicounda à Mbour

Résumé :

Parmi les secteurs qui soutiennent le développement des nations, celui des énergies occupe une place très importante. Ainsi, la course au développement a incité les pays à adopter un modèle de développement très énergivore. Depuis la révolution industrielle, il est constaté une augmentation de la quantité de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Une grande partie de ces émissions est imputée au secteur énergétique qui est dominé à 80% par les énergies fossiles.

Face aux contraintes environnementales liées à l'utilisation des énergies fossiles, sommes-nous condamnés à choisir entre développement économique et protection de l'environnement ? Ne devons-nous pas concilier croissance économique, protection de l'environnement et développement durable ?

Toutefois, la transition énergétique devient une alternative pour une meilleure prise en compte du développement durable dans les politiques publiques. Conscient de cela, l'État du Sénégal, dans sa politique de promotion des énergies renouvelables par un mix énergétique, a initié en partenariat avec le secteur privé national et international, des projets de centrales solaires dans certaines collectivités territoriales. L'étude, portant sur celle de Malicounda, située dans le département de Mbour, a pour objectif de faire une évaluation socioéconomique et environnementale des effets de cette centrale solaire  dans la commune.

Etudiant : Ibrahima NDIAYE

Thème : Contribution à l'analyse du cadre juridique et institutionnel en vigueur dans l'Aire Marine Protégée de Gandoul dans le Delta du Saloum, du Sénégal

Résumé :

La gestion durable des ressources halieutiques dans les aires marines protégées (AMP) a toujours été au cœur de la gouvernance de ces écosystèmes. En effet, les AMP présentent des spécificités endogènes à partir desquelles, dépendent leur gestion. Depuis les recommandations du congrès de Durban en 2003, le Sénégal s'est orienté progressivement vers la création d'Aires Marines Protégées.  La même dynamique s'est poursuivie en 2014 avec la création de l'AMP de Gandoul dont les cadres normatifs font l'objet de ce projet de recherche.

L'Aire Marine Protégée de Gandoul est un écosystème sur lequel une diversité de textes juridiques peut s'appliquer. Ces textes n'ayant pas suffisamment pris en compte les préoccupations des populations autochtones, la mise en exergue d'un dispositif juridique et institutionnel caractérisé par une démarche participative s'avère nécessaire.

Les exigences de gestion durable requièrent une approche multidimensionnelle de l'AMP. Sur cette base, le diagnostic des textes permettrait de dégager les prémisses d'un cadre juridique et institutionnel de l'AMP de Gandoul.

L'objectif de la recherche est de contribuer à l'amélioration du cadre juridique et institutionnel  de la  gestion des ressources halieutiques dans l'Aire Marine Protégée de Gandoul du Delta du Saloum.

Etudiant : Faydy DRAME

Thème : Economie verte : perception et pratiques des femmes de la Fédération des agropasteurs de Diender.

Résumé:

L'absence de subventions de l'État destinées aux intrants, les difficultés d'accès aux infrastructures de conservation et de commercialisation de ses produits constituent de puissants freins à l'essor de l'activité maraichère de la Fédération des agropasteurs de Diender (FAPD) dans les Niayes.  

Avec l'appui de certaines ONG, de plus en plus d'exploitants familiaux de cette zone horticole, s'orientent vers l'agroécologie.  Il est, dès lors, justifié de mener une étude sur la perception et les pratiques des femmes maraîchères à la lumière des principes de l'économie verte. Avec, comme objectif, de comprendre les perceptions qu'ont ces femmes maraîchères de l'économie verte pour contribuer à intégrer davantage les principes de ce concept dans leurs activités.

L'étude caractérisera la perception des femmes de l'économie verte et leurs pratiques agricoles en vigueur, puis analysera les effets environnementaux, sociaux et économiques de leurs pratiques et, proposera enfin des mesures pour une meilleure compréhension et intégration durable des principes de l'économie verte dans les pratiques maraîchères à Diender.

L'objectif de ces stages subventionnés qui se dérouleront, en concomitance avec les cours, pendant 15 semaines consécutives, sous la codirection d'un professeur de l'ISE, est de permettre aux étudiants d'analyser les diverses composantes d'une situation, d'examiner les modalités d'action possibles, d'éclairer les choix à faire, de soutenir ou d'initier des prises de décision, et, finalement, de mettre en perspective les différents paramètres d'une pratique professionnelle, organisationnelle et institutionnelle en lien avec l'économie de l'environnement. Ces stages entrent dans le cadre de la composante « Maîtrise des outils de gestion de l'environnement pour le développement » du programme Environnement de l'IFDD.



:: haut de la page
 
:: IFDD

Profil | Domaines d'intervention | Réseaux | Documentaires | Agenda


56, RUE SAINT-PIERRE - 3e étage - QUÉBEC G1K 4A1 CANADA TÉL. 1 418 692 5727
TÉLÉCOPIE 1 418 692 5644 COURRIEL ifdd@francophonie.org
© Organisation internationale de la Francophonie.

Site conçu et réalisé par