Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie.
IEPF







227 fiches d'organismes provenant de 31 pays !


CETTE BASE DE DONNÉES N'EST PLUS MISE À JOUR DEPUIS 2008

Conseils de navigation Préface Avant propos Présentation

Contacts

Optimisé pour :


CONSEILS DE NAVIGATION

Le menu de navigation est la barre verticale de boutons située à votre gauche.
  • Le bouton sert à revenir en tout temps au début de cette page de présentation.
  • Le bouton sert à consulter tous les pays qui ont au moins une fiche. Ensuite vous aurez à choisir la compagnie désirée.
  • Le bouton sert à choisir la biomasse désirée. Vous êtes ensuite invité à choisir le pays pour cette biomasse. Et enfin la compagnie, pour cette biomasse, pour ce pays.
  • Le bouton sert à choisir la technique/technologie désirée. Vous êtes ensuite invité à choisir le pays pour cette technique/technologie. Et enfin la compagnie, pour cette technique/technologie, pour ce pays.
  • Le bouton sert à choisir un des services offerts. Vous êtes ensuite invité à choisir le pays pour ce service. Et enfin la compagnie, pour ce service, pour ce pays.
  • Le bouton sert à choisir un des équipements. Vous êtes ensuite invité à choisir le pays pour cet équipement. Et enfin la compagnie, pour cet équipement, pour ce pays.
  • Le bouton sert à choisir un des produits. Vous êtes ensuite invité à choisir le pays pour ce produit. Et enfin la compagnie, pour ce produit, pour ce pays.
  • Le bouton vous amène à une fiche à compléter pour vous inscrire dans cet Atlas. Si vous avez accès à internet, une fois que vous aurez rempli ce formulaire, le bouton "envoyer" au bas de la fiche enverra par courrier électronique votre fiche complétée. Si vous n'avez pas accès à internet, vous n'avez qu'à remplir le formulaire, l'imprimer et le faxer ou l'envoyer par courrier aux coordonnées fournies dans le haut du formulaire.
Retour au haut de la page


PRÉFACE

LA WALLONIE : UNE RÉGION PARTENAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT


Depuis très longtemps, la Wallonie marie le fer et le feu et sa sidérurgie a fait sa réputation bien au-delà de ses frontières.

Avant d'utiliser massivement la houille (mot d'origine wallonne), l'industrie wallonne utilisa, pour fabriquer le fer et l'acier, le bois de ses forêts.

L'épuisement de ses ressources fossiles et la prise de conscience des problèmes d'environnement et de développement durable ont permis à la Wallonie de redécouvrir cette richesse naturelle.

Grâce au savoir-faire de ses centres scientifiques et technologiques et au dynamisme de ses entreprises, des voies nouvelles se sont ouvertes en ce domaine et le Ministère de la Région wallonne, Division de l'Énergie, soutient et encourage plusieurs actions pour mettre en valeur ce patrimoine :
  • appui à la recherche technologique pour la mise au point de systèmes et d'outils performants, notamment pour la production de bioélectricité décentralisée ;
  • valorisation énergétique des produits et des déchets ;
  • inventaire et évaluation des acteurs et des publics cibles.
Par son histoire, sa tradition et sa culture, la Wallonie est ouverte sur le monde. Active au sein de l'Union européenne, elle participe aux programmes de la Francophonie depuis ses débuts et des relations fructueuses se sont nouées avec l'IEPF dès sa création.

Un accent particulier a été mis sur les actions concrètes, au service des populations, et la biomasse est une opportunité de partager et d'échanger notre savoir-faire pour le plus grand bien de tous.

Plus qu'un voeu, c'est une conviction que j'exprime et un engagement que je prends dans le soutien aux initiatives qui iront dans ce sens.

William ANCION,
Ministre de la Recherche, du Développement
technologique, du Sport et des Relations
internationales pour la Région wallonne


Retour au haut de la page


AVANT-PROPOS


La biomasse, principale source d'énergie des populations rurales et urbaines de bon nombre de pays, continue d'occuper une place majeure dans la satisfaction énergétique des populations. Les plus récentes études (ex. : Banque Mondiale, 1996, Rural energy and development et FAO, 1995, Future Energy Requirements for Africa's Agriculture) estiment que les bioénergies couvrent environ le tiers de la consommation mondiale d'énergie, soit près d'un milliard de tonnes d'équivalent pétrole (TEP) par an. Le poids économique, social et environnemental des filières biomassiques est, de ce fait, indéniable.

Ces filières pourront contribuer, par ailleurs, à la résolution de problèmes liés notamment aux changements climatiques, aux déséquilibres des écosystèmes forestiers, à la dégradation des sols et à la lutte contre la désertification.

La demande croissante de la biomasse-énergie, la monétarisation des échanges, la pression sur les écosystèmes surtout forestiers et sur les espaces à vocation agricole invitent les pays concernés par la problématique à asseoir leur stratégie autour d'axes prioritaires dont : - la rationalisation de la consommation de la bioénergie pour un meilleur équilibre des écosystèmes; - l'amélioration des capacités nationales de valorisation des ressources mobilisables dans les zones sensibles pour lever la pression exercée sur les forêts naturelles ou sur les sols agricoles; - une meilleure maîtrise des techniques et des méthodes d'exploitation, de transformation et de commercialisation des produits énergétiques issus de la biomasse.

Cette maîtrise, tant au niveau des prises de décision en matière de planification énergétique qu'au niveau de l'investissement, passe par le développement des compétences nationales.

L'inventaire des experts et des institutions dans le domaine de la biomasse-énergie est un premier pas pour aider à ce développement. L'identification des axes d'intervention et des champs de compétence, de même que le rayonnement géographique sont autant de paramètres qui ont été identifiés pour caractériser l'expertise en biomasse-énergie existant au sein de la Francophonie. Introduits avec d'autres données descriptives et statistiques, ils permettront à l'utilisateur de l'Atlas de disposer d'une somme d'informations utiles pour entreprendre des contacts et pour développer des relations de coopération technique, scientifique et informationnelle dans le domaine.

Cet ouvrage se veut une réponse à un besoin longtemps ressenti par nos pays membres. Il est le résultat du partenariat que l'IEPF a développé avec la Région wallonne et le Centre québécois de valorisation des biomasses et des biotechnologies (CQVB) et dans lequel ces partenaires trouveront l'expression de notre reconnaissance pour le support précieux autant technique que financier qu'ils y ont mis.

Nous tenons à remercier les experts et les institutions qui ont accepté d'être présentés dans cette première version de l'Atlas, tout en souhaitant que cette première puisse être appréciée et enrichie régulièrement par l'ensemble des intervenants du domaine de la biomasse-énergie de nos pays membres.

El Habib BENESSAHRAOUI
Directeur exécutif
Institut de l'énergie et de l'environnement
de la Francophonie (IEPF)


Retour au haut de la page


PRÉSENTATION
(Extrait du livre)


L'Atlas des expertises et compétences en biomasse-énergie en Francophonie fournit un portrait des compétences scientifique et technique oeuvrant dans ce secteur ainsi que des organismes de financement actifs au sein des pays de la francophonie. Près de 225 intervenants répartis dans les différents pays membres de l'Agence de la Francophonie (ACCT) ont été répertoriés dans cet Atlas.

De plus, la façon dont les informations sont présentées dans l'Atlas permet d'identifier par pays l'ensemble des intervenants de la filière biomasse-énergie, de connaître les technologies maîtrisées par les intervenants, de préciser les types de biomasses concernées et d'accéder aux services offerts par les intervenants ainsi qu'aux équipements et produits disponibles.

Afin de faciliter la recherche d'information, l'Atlas se présente en trois sections :
  • La première section présente une liste par pays des intervenants de la filière biomasse-énergie. On y trouve selon les pays, présentés en ordre alphabétique, le nom des différentes organisations oeuvrant dans la filière biomasse-énergie et le numéro de référence de la fiche signalétique de chaque organisation.
  • La deuxième section présente quatre différents types de classement des intervenants à savoir : par technique et technologie maîtrisée, par biomasse traitée, utilisée ou transformée, par service offert ainsi que par équipement et produit conçu, développé ou fabriqué. Ces classements font aussi référence aux numéros des fiches signalétiques des organisations concernées.
  • La troisième section regroupe, sous forme de fiches signalétiques, l'ensemble des intervenants répertoriés. Le contenu de chaque fiche comprend les information suivantes sur chaque organisation : les coordonnées de l'organisation, la mission de l'organisation, des renseignements sur le personnel de l'organisation, la localisation des bureaux ou filiales, les marchés actuels et visés, les biomasses traitées, utilisées ou transformées, les services offerts, les techniques ou technologies maîtrisées et les principaux équipements et produits. Chacune des fiches signalétiques du répertoire sont identifiées par un code de quatre chiffres, les deux premiers correspondant à l'un des 49 pays membres et les deux derniers référant à une organisation de ce pays.
L'Atlas des expertises en biomasse-énergie en Francophonie donne également accès à une carte illustrant la localisation de chacun des pays membres de l'ACCT.

Il se peut, malgré les efforts de recherche mis en œuvre pour la préparation de ce document, que certains intervenants de la filière biomasse-énergie ne soient pas répertoriés. Si tel est le cas, une fiche signalétique à compléter est incluse à cette fin en dernière partie de l'Atlas. Aussi, tout nouvel intervenant est invité à retourner cette fiche dûment complétée à l'IEPF par télécopieur au numéro (418) 692-5644. Ce dernier se fera un devoir de l'inclure dans sa base de données informatisée et à l'insérer dans toute nouvelle édition.


Co-direction
Elizabeth MacKay, CQVB
Boufeldja Benabdallah, IEPF

Retour au haut de la page



CONTACTS


ACCT
Agence de la Francophonie

13, quai André-Citroën
75015 Paris FRANCE
Courriel : cyberthecaire@francophonie.org
Internet : http://www.francophonie.org/

Retour au haut de la page



IEPF
Institut de l'énergie et de l'environnement
de la Francophonie (IEPF)

56, rue Saint-Pierre, 3e étage
Québec (QC) CANADA G1K 4A1
Tél. : 1 (418) 692-5727
Téléc. : 1 (418) 692-5644
Courriel : iepf@francophonie.org
Internet : http://www.iepf.org

Retour au haut de la page



CQVB
Centre québécois de valorisation des biomasses
et des biotechnologies

2875, boul. Laurier, bur. 620
Sainte-Foy (QC) CANADA G1V 2M2
Tél.: 1 (418) 657-3853
Téléc.: 1 (418) 657-7934
Courriel : cqvb@cqvb.qc.ca
Internet : http://www.cqvb.qc.ca/

Retour au haut de la page



Ministère de la région Wallonne

Retour au haut de la page