d-congo brazzaville.gif (1092 octets)

Congo

Dernière modification : 18-02-04A

Situation politique et économique
Situation énergétique
Électricité
Production
Transport
Distribution
Entreprises étrangères

 

Situation politique et économique

Sources : USA.CIA. World Factbook 2002. Site / Chiefs of State and Cabinet Members of Foreign Governments. Site, 2003 ; Flags Of The World. Site, 2003 ; African Top Level Domains Limited, Site 2003 ; Quid, 2001 ;
Capitale Brazzaville 
Carte Congo
Population 2,954 M (2003 ; 03E)
Langues Français, officiel ; lingala ; monokutuba ; Kikongo
Alphabétisation 83,8 % (2003 ; 03E)
Religions Chrétiens (50 %) ; animistes (48 %) ; musulmans (2 %) ;
Espérance de vie 50,02 ans (2003 ; 03E)
Fête nationale 15 août (Fête de l'Indépendance - 1960)
Superficie 342 000 km2
Ressources naturelles Pétrole, gaz, bois, potasse, plomb, zinc, uranium,  cuivre, phosphates, potentiel hydraulique
PIB 2,5 G$US (2003 ; 02E)
Croissance 0 % (2003 ; 02E) 
Inflation 4 % (2003 ; 02E) 
Dette extérieure 5 G$US (2003 ; 00E) 
Monnaie Le Franc CFA (XAF)
Chômage nd
Associations  ACCT ; ACP ; BAD ; BDEAC ; BIRD ; CEEAC ; FMI ; OMC ; OMM ; OMPI ; ONU ; OUA ; UDEAC ; ZF (Légende)
  
Gouvernement

Président de la République : Denis Sassou-Nguesso
Ministre de l'Économie, des Finances et du Budget : Mathias Dzon
Ministre de l'Industrie, des Mines et de l'Environnement : Michel Mampouya
Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération : Rodolphe Adada
Ministre de l'Énergie et des Ressources hydriques : Jean-Marie Tassoua
Ministre des Affaires pétrolières : Jean-Baptiste Taty Loutard
(2003 ; 06-08-01)

Situation politique

La République du Congo est un État indépendant depuis le 15 août 1960. C'est une démocratie parlementaire. Les dernières élections législatives ont eu lieu le 26 juin 2002. Le Parlement congolais est bicaméral : l'Assemblée Nationale compte 137 membres élus au suffrage universel ; le Sénat a 66 membres également élus au suffrage universel. C'est aussi un vote populaire qui élit le Président de la République, il est à la fois chef de l'État et chef du Gouvernement. C'est lui qui nomme le Conseil des Ministres. Les prochaines élections législatives sont prévues en mai 2007, les présidentielles en 2009. (2003 ; 04-11-03)

 
Situation énergétique

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy,  2002 ; UNDP. Human Development Report 2001 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Utility Data Institute, 2002 ; Protocole de Kyoto, 2002 ; United Nations Statistics Division (UNSD). Site, 2002 ; USA.CIA. World Factbook 2001, Site, 2002 ; Site officiel de la République du Congo. Site, 2002 ;

Électricité

 

Accès à l'électricité nd
  Augmentation de la demande La demande en électricité est faible au Congo parce que la majorité de la population rurale utilise le bois comme première source d'énergie. (2002 ; 12-03-02)
  Consommation 0,588 TWh (2003 ; 00)
  Consommation par habitant 86 KWh/an (2003 ; 00)
  Production
Annuelle (2003 ; 00)

Puissance installée (2003 ; 00)

Totale 0,353 TWh 100% 118 MW
Combustibles fossiles (total) 0,001 TWh 0,28 % 29 MW
Charbon nd nd nd
Gaz nd nd nd
Pétrole nd nd nd
Géothermique 0 TWh 0 % 0 MW
Hydroélectricité 0,352 TWh 99,72 % 89 MW
Nucléaire 0 TWh 0 % 0 MW
Solaire 0 TWh 0 % 0 MW
Autre 0 TWh 0 % 0 MW
  Exportations 0 TWh/an (2003 ; 00)
  Importations

0,26 TWh/an (2003 ; 00)

République démocratique du Congo 

Le Congo dépend de la RDC pour le quart de ses besoins en électricité. (2002 ; 12-03-02)

Le Congo doit importer de la République démocratique du Congo (RDC) entre 35 et 45 MW de la centrale d'Inga. (07-10-03)*

  Historique Consommation, production, puissance installée, exportations et importations de 1991 à 2000, voir tableau
Charbon (2003 ; 00)
  Consommation 0 Mt (millions de tonnes)
  Production 0 Mt
  Exportation nd
  Importation nd
  Réserve 0 Mt (2002 ; 01-01-02E)
Gaz naturel (2003 ; 00)
  Consommation 0 Gm3 (milliards de m3)
  Production 0 Gm3
  Exportation nd
  Importation nd
  Réserve 906 Gm3 (2002 ; 01-01-01E)
Pétrole (2003 ; 00)
  Consommation 4 400 barils/jour
  Production 280 000 barils/jour
  Exportation 275 690 barils/jour
  Importation 80 barils/jour
  Réserve 1,5 G barils (2002 ; 01-01-02E)
Carte   
Déficit énergétique

Le Congo est un importateur net. (2002 ; 12-03-02)

La première centrale au gaz du Congo vient d'être mise en service. Elle permettra de combler le déficit énergétique de la ville de Pointe Noire. L'avantage de ce type de centrale pour le pays est une production énergétique d'appoint économique qui devrait supprimer les nombreux délestages durant la saison sèche. La ville de Pointe Noire était jusque là alimentée par une seule source d'électricité : le barrage de Moukoukounou (74 MW) qui perd de mai à septembre près de la moitié de sa capacité et ne peut plus assurer les besoins du pays qui sont de 40 MW en période de pointe. (20-01-03)*

Environnement
Efficacité énergétique nd
Émissions de dioxyde de carbone
 (CO2 issu de combustibles fossiles)
1,8 M tonnes/an (2002 ; 98)
Ratification du protocole de Kyoto Non (2002 ; 27-08-02)
Politique énergétique et situation de l'industrie
Structure de l'industrie

Le parc électrique du Congo a une puissance installée de 89 MW. Les centrales hydroélectriques de Bouenza (74 MW) et Djoué (15 MW) fournissent à elles seules 99 % de la production d'électricité du pays depuis 1980.
La totalité de l'électricité est produite par l'entreprise paragouvernementale Société nationale d'électricité (SNE). (2002 ; 12-03-02)

Le Congo ne dispose actuellement que de 2 centrales hydroélectriques et d'une centrale thermique à gaz pour couvrir ses besoins en électricité et doit importer de la République démocratique du Congo (RDC) entre 35 et 45 MW de la centrale d'Inga. (07-10-03)*

Contexte réglementaire Le 24-02-01 marquera le début des appels d'offre pour la privatisation de la SNE.
La durée de la concession sera de 25 ans et pourra être prolongée jusqu'à 30 ans.
L'entreprise sera dissoute pour former une nouvelle société de droit congolaise possédée en majorité par l'opérateur privé. Le gouvernement congolais disposera d'une participation dans cette société. Le pourcentage du capital détenu par le gouvernement congolais ne lui permettra pas de participer à l'administration de la société. (2002 ; 00)

Avant la guerre civile de 1997 au Congo, la SNE était une des entreprises gouvernementales les plus susceptibles d'être privatisées, mais les dommages occasionnés par le conflit aux infrastructures électriques ont fait en sorte qu'il est peu probable d'assister à une privatisation à brève échéance. (2002 ; 12-03-02)

Entreprises nationales Société nationale d'électricité (SNE)
Ententes de coopération
nd
Associations énergétiques nd

 

Production

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy 2002 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Site officiel de la république du Congo. Site, 2002 ;

Thermique Le Congo possède deux centrales électriques au diesel : la plus importante est située à Pointe-Noire (19 MW) sert d'unité de secours et fonctionne seulement à une fraction de sa puissance installée, et la seconde, localisée à Brazzaville (9,4 MW), est totalement arrêtée. (2002 ; 00)
  Pointe Noire : Mise en service La première centrale au gaz du Congo vient d'être mise en service. Elle permettra de combler le déficit énergétique de la ville de Pointe Noire. L'avantage de ce type de centrale pour le pays est une production énergétique d'appoint économique qui devrait supprimer les nombreux délestages durant la saison sèche. Financée par la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) et les pétroliers Agip-Congo et Chevron-Texaco, la nouvelle installation développe une puissance de 25 MW. Le coût de la construction de la centrale est estimé à 23 M$US. Les travaux comprendront le gazoduc pour acheminer le gaz depuis le gisement pétrolier de Kitina et la ligne haute tension de 220 kV pour relier la centrale au réseau national d'électricité. La ville de Pointe Noire était jusque là alimentée par une seule source d'électricité : le barrage de Moukoukounou (74 MW) qui perd de mai à septembre près de la moitié de sa capacité et ne peut plus assurer les besoins du pays qui sont de 40 MW en période de pointe. (20-01-03)*
Éolienne nd
Géothermique nd
Hydroélectrique

Le parc électrique du Congo a une puissance installée de 89 MW. Les centrales hydroélectriques de Bouenza (74 MW) et Djoué (15 MW) fournissent à elles seules 99 % de la production d'électricité du pays depuis 1980.
Le potentiel hydroélectrique du Congo est évalué à 3 000 MW, mais demeure largement inexploité. (2002 ; 12-03-02)

  Imboulou : Construction 

Le Congo et deux entreprises chinoises ont signé un contrat de 220 M$US en novembre 2001 pour la construction d'une centrale hydroélectrique de 120 MW de puissance sur le fleuve Congo. Une fois la construction terminée en 2006, la centrale devrait doubler la puissance installée du pays. (2002 ; 12-03-02)

Le plus grand barrage hydroélectrique du Congo sera construit par un consortium international de deux entreprises privées chinoises à Imboulou, sur la rivière Léfini, à 14 km de sa rencontre avec le fleuve Congo à 215 km au nord de Brazzaville. Cette centrale de 120 MW contribuera à fournir de l'électricité au nord du Congo et mettre fin aux nombreux délestages qui frappent Brazzaville. Les travaux, dont le coût est évalué à 280 M$US, seront financés à 15 % par les recettes pétrolières du pays et à 85 % par un crédit apporté par la coentreprise menée par la société China National Machiney et Equipment Import et Export Corporation (CMEC). Les travaux devraient s'étendre sur 6 ans. (07-10-03)*

Nucléaire nd
Solaire nd

 

Transport

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy, 2002 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Site officiel de la République du Congo. Site, 2002 ;

Réseau

Le réseau de transport de la SNE regroupe 465 Km de lignes à 225 kV et 218 Km de lignes à 110 kV. (2002 ; 00)

Les lignes de transport d'électricité sont pratiquement inexistantes dans plusieurs régions du Congo. (2002 ; 12-03-02)

Interconnexions
République Démocratique du Congo  La capitale du Congo, Brazzaville, est interconnectée depuis 1953 avec le réseau ouest de la République Démocratique du Congo (RDC), lequel est raccordé aux centres de production d'Inga. (2002 ; 11-03-02)
Investissements nd

 

Distribution

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy, 2002 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Site officiel de la République du Congo. Site, 2002 ;
Réseau Le réseau de distribution de la SNE comprend 800 Km de lignes de moyenne tension aériennes et souterraines et 2 000 Km de lignes de basse tension aériennes et souterraines. (2002 ; 00)
Nombre de clients 75 000 (2002 ; 00)
Service nd
Investissements nd

 

Entreprises étrangères

Sources : Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Rapports annuels d'entreprises ; 
Entreprises des pays membres de la Francophonie
Liste nd
Autres entreprises
Liste China National Machiney et Equipment Import et Export Corporation (CMEC) ; Eskom (Afrique du Sud)

Note : 
La mention « A » suivant la date inscrite à « Dernière modification » atteste que le contenu de la fiche a été remis à jour et normalisé.     
Les chiffres entre parenthèses indiquent la date de publication suivie de la date de disponibilité des données quand elle est connue.
La lettre E signifie une estimation.
L’étoile suivant la date des données signale que ces données proviennent de la Revue de presse internationale d’Hydro-Québec.