Énergie Nouveau-Brunswick

Dernière modification : 25-02-03A

 

Données générales
Données énergétiques
Données commerciales
Activités internationales

 

Sources : Site Internet de l'entreprise; Hydro-Québec. Revue de presse internationale; Revues

Données générales 

Coordonnées

C.P. 2000
Fredericton, NB
Canada E3B 4X1

Telephone : 506 458 4448
Télécopieur : 506 458 4249
 

Changement de raison sociale nd  
Direction

Dan Skaling : Président du Conseil d'administration
Stewart MacPherson : président et chef de la direction (intérim)
Douglas Bartlett : Directeur général, Transport
Jim Brogan : Vice-président, Production
Sharon MacFarlane : Vice-présidente, Finances et Systèmes informatiques
Roderick White : Vice-président, Nucléaire
Robert Crawford : Directeur général, Services à la clientèle
(2002 ; 19-08-02)

Description En tant que société de la Couronne, Énergie NB a reçu la mission légale de satisfaire les besoins énergétiques de la province du Nouveau-Brunswick. Représentant la plus importante entreprise d’électricité du Canada atlantique, Énergie NB exploite l’un des réseaux d’interconnexion et l’un des parcs les plus diversifiés d’Amérique du Nord. Les centrales alimentées au mazout, au charbon à l’"Orimulsion" à l’énergie hydraulique et nucléaire, alimentent 356 440 clients desservis directement et indirectement grâce à un réseau comptant 32 981 km de lignes de transport et sous-stations et postes. (2003 ; 19-08-02)
Territoire couvert Nouveau-Brunswick (2003 ; 19-08-02)
Nombre d'employés 2 489 employés permanents et 131 employés temporaires. (2003 ; 19-08-02)
Données financières
Actif 3 236 M$Can  
Bénéfice net 20 M$Can
Chiffre d'affaires 1 319 M$Can  
Dette  2 873 M$Can
(2003 ; 19-08-02)

Énergie Nouveau-Brunswick est une société d'État qui appartient au Gouvernement de la province du Nouveau-Brunswick.(2003 ; 19-08-02)
Structure et Filiales NB Coal Limited  (2003 ; 19-08-02)
Réorganisation Le 30 mai 2002, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a annoncé la restructuration en profondeur d'Énergie NB. Le 1er avril 2003 elle deviendra une coentreprise de nature commerciale avec quatre filiales : Production, Nucléaire, Transport et Distribution, mais restera une entreprise publique. (2003 ; 05-12-02)

 

Données énergétiques

Production
Annuelle (2003 ; 19-08-02) Puissance installée (2003 ; 19-08-02)
TOTALE 14,4 TWh 3 769 MW
Thermique 7,83 TWh 2 250 MW
Hydroélectrique 1,91 TWh 884 MW
Nucléaire 4,64 TWh  635 MW
Éolienne nd nd
Géothermique nd nd
Solaire nd nd
Autres nd nd

En 2001-2002, l'unité Production d'Énergie Nouveau-Brunswick a pu assurer 68 % de l'approvisionnement en électricité de la province et réaliser des ventes fructueuses à l'exportation. (2003 ; 19-08-02)

Thermique Énergie Nouveau-Brunswick possède et exploite les centrales thermiques suivantes: Coleson Cove, 998 MW; Belledune, 458 MW; Dalhousie, 300 MW; Millbank, 199 MW, Courtenay Bay, 110 MW; Ste-Rose, 100 MW et Grand Manan, 28 MW. (2003 ; 19-08-02)
Coleson Cove : Réfection Pour maintenir la centrale de Coleson Cove alimentée au mazout après 2005, il faut procéder à des travaux de remise à neuf pour satisfaire aux nouvelles normes environnementales. Le projet de remise à neuf d'une valeur de 747 millions de dollars comporterait la mise en place de techniques antipollution pour réduire les taux d'émission. Les économies réalisées, grâce à l'utilisation de combustibles moins coûteux suite à la conversion de la centrale à l'orimulsion, financeraient les dispositifs de protection de l'environnement. La date d'achèvement du projet est fixée à novembre 2004. (2003 ; 19-08-02)
Hydraulique Énergie Nouveau Brunswick possède et exploite les centrales hydroélectriques suivantes: Mactaquac, 672 MW, Beechwood, 113 MW; Grand-Sault, 66 MW, Tobique, 20 MW; Sission, 9 MW et Milltown, 4 MW. (2003 ; 19-08-02)
Nucléaire La centrale nucléaire de Point Lepreau (635 MW) - la seule de la province - a une grande importance. Elle alimente à bas prix près de 30 % de la charge provinciale. (2003 ; 19-08-02)
Point Lepreau : Réfection Le projet de remise à neuf de la centrale nucléaire de Point Lepreau (635 MW) nécessitera un arrêt de production de 18 mois à compter de 2006. Il faudra remplacer des composants majeurs de la centrale (comme le remplacement des tubes du réacteur) et construire des installations de stockage pour les déchets radioactifs. Le projet est évalué à 850 millions de dollars. Point Lepreau fournit actuellement 30 % de l'électricité consommée au Nouveau-Brinswick. (2003 ; 19-08-02)
Transport Le réseau de transport d'Énergie Nouveau-Brunswick totalise 6 665 km de lignes de transports, 91 postes et 15 interconnexions.
Le réseau du Nouveau-Brunswick est relié avec les réseau du Québec, de la Nouvelle-Écosse, de l'Île-du-Prince-Édouard et de la Nouvelle-Angleterre. (2003 ; 19-08-02)
Allardville et Tracadie : Construction Une nouvelle ligne de transport entre Allardville et Tracadie et un nouveau poste à Tracadie est en construction. (2003 ; 19-08-02)
Oak Bay - Pennfield : Mise en service Une ligne de transport de 138 kV a été mise en place au cours de l'exercice 2001-2002: Oak Bay - Pennfield. (2003 ; 19-08-02)
Interconnexion : Nouvelle-Angleterre Énergie Nouveau Brunswick compte construire une deuxième interconnexion de 345 kV. S'il obtient toutes les autorisations à temps, le projet sera complété en 2005. Les discussions se poursuivent avec Emera (Banghor Electric). (2003 ; 19-08-02)
Distribution Énergie Nouveau-Brunswick exploite un réseau de distribution de 26 316 km de lignes. (2003 ; 19-08-02)
Environnement Du point de vue économique et environnemental, Point Lepreau est la moins coûteuse des sources de production de Énergie Nouveau-Brunswick; de plus, elle permet d'éviter des quantités importantes d'émissions atmosphériques. Le facteur d'utilisation de la centrale a été de 82,5 % en 2001-2002. (2003 ; 19-08-02)
Acquisition nd
Recherche et développement nd

 

Données commerciales

Fraudes, vol, pertes, pannes  nd
Tarifs  nd
Vente d'électricité Énergie Nouveau-Brunswick a vendu 13,8 TWh dans la province en 2001-2002. Les clientèle se divisent comme suit: industrie, 6 TWh ; commercial et institutionnel, 2,1 TWh ; résidentiel, 4,5 TWh et ventes en gros, 1,1 TWh.
Les revenus (919 M$Can) associés à ces ventes sont les suivants: industrie, 293 M$Can; commercial et institutionnel, 180 M$Can ; résidentiel, 359 M$Can et ventes en gros, 70 M$Can. (2003 ; 19-08-02)
Importations/Exportations Énergie Nouveau-Brunswick a exporté pour 359 M $ CND aux Etats-Unis en 2001-2002. Cela représente 5,3 TWh.
Énergie Nouveau Brunswick a acheté pour 102 M $CND au Québec, en Nouvelle-Écosse, au Maine et aux producteurs privés du Nouveau-Brunswick. Ces achats représentent 1,34 TWh. (2003 ; 19-08-02)
Partenariat/Entente de coopération nd
Plan de développement nd

 

Activités internationales 

Pays membres de la Francophonie
PRODUCTION
  Pays  nd
TRANSPORT
  Pays  nd
DISTRIBUTION
  Pays  nd
Autres pays
PRODUCTION
Pays nd
TRANSPORT
Pays nd
DISTRIBUTION
Pays nd

Note : 
La mention « A » suivant la date inscrite à « Dernière modification » atteste que le contenu de la fiche a été remis à jour et normalisé.     
Les chiffres entre parenthèses indiquent la date de publication suivie de la date de disponibilité des données quand elle est connue.
La lettre E signifie une estimation.
L’étoile suivant la date des données signale que ces données proviennent de la Revue de presse internationale d’Hydro-Québec.

Pour une image plus complète de la situation au Nouveau-Brunswick, consultez l'index Nouveau-Brunswick.