d-laos.gif (1131 octets)

Laos


Dernière modification :
05-03-04A 

Situation politique et économique
Situation énergétique
Électricité
Production
Transport
Distribution
Entreprises étrangères

 

Situation politique et économique

Sources : USA.CIA. World Factbook 2001 / Chiefs of State and Cabinet Members of Foreign Governments, 2002 ; Quid, 2002 ; 
Capitale Vientiane
Carte Laos
Population 5,6 M (2001 ; 01E)
Langues Lao (officielle), français, anglais
Alphabétisation 57 % (2001 ; 99E)
Religions Bouddhistes (60 %), Animistes et autres (40 % )
Espérance de vie 53,48 ans (2001 ; 01E)
Fête nationale 2 décembre
Superficie 236 800 km2
Ressources naturelles Bois, hydraulique, gypse, étain, or, pierres précieuses
PIB 9 G$US (2001 ; 00E) 
Croissance 4 % (2001 ; 00E) 
Inflation 33 % (2001 ; 00E) 
Dette extérieure 2,46 $GUS (2001 ; 98E) 
Monnaie Kip
Chômage 5,7 % (2001 ; 97E) 
Associations  AIF, BASD, ANSEA, BIRD, FMI, G-77, OMC (observateur) ONU (Légende)
  
Gouvernement

Président de la République : Gen. Khamtai Siphandon

Premier Ministre : Volachit Boungnang
Ministre des Affaires étrangères : Somsavat Lengsavat
Ministre des Finances : Soukan Mahalat (2002 ; 09-01-02)

Situation politique La République démocratique du Peuple Lao est un État indépendant depuis le 19 juillet 1949. C’est une république socialiste. Les dernières élections législatives ont eu lieu le 21décembre 1997. Le Parlement laotien est unicaméral : l’Assemblée Nationale compte 99 députés. Le Président de la République est élu par l’Assemblée Nationale. Le Premier Ministre et le Conseil des Ministres sont désignés par le Président avec l’approbation de l’Assemblée Nationale. Le principal parti politique laotien est le Parti Populaire Révolutionnaire Lao qui occupe tous les sièges à l’Assemblée Nationale. Les prochaines élections législatives et les présidentielles auront lieu en 2002. (2001)

 
Situation énergétique

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy,  2002 ; UNDP. Human Development Report 2001 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Utility Data Institute, 2002 ; Protocole de Kyoto, 2002 ; ASEAN Center for energy (ACE). Site, 2002 ; Agence Wallonne à l'Exportation. Site, 2002 ; Laolink. Site, 2002 ;

Électricité

 

Accès à l'électricité Seuls 21 % des ménages sont alimentés en électricité et seulement 2 % dans les zones rurales qui regroupent 80 % de la population. (2002 ; 19-12-01)
  Augmentation de la demande Selon le service de l'électricité nationale, la production d'électricité devrait augmenter en 2003 de 1,6 % au Laos par rapport à l'année précédente. La demande nationale de son côté pourrait progresser de 10 à 12 %. (08-01-03)*
  Consommation 0,69 TWh (2002 ; 00)
  Consommation par habitant nd
  Production
Annuelle (2002 ; 00)

Puissance installée (2002 ; 00)

Totale 1,02 TWh 100 % 642 MW
Combustibles fossiles (total) 0,02 TWh 2 % 15 MW
Charbon nd nd MW
Gaz nd nd MW
Pétrole nd nd MW
Géothermique 0 TWh 0 % 0 MW
Hydroélectricité 1 TWh 98 % 627 MW
Nucléaire 0 TWh 0 % 0 MW
Solaire 0 TWh 0 % 0 MW
Autre 0 TWh 0 % 0 MW
  Exportations

0,4 TWh/an (2002 ; 00)

Plus de 60% de la production d'électricité est exportée. L'énergie produite par la seule station de la Nam Gnum (150 MW) au Nord de la plaine de Vientiane représente plus de 25 % du total des exportations laotiennes. (2002 ; 01)

L'exportation d'électricité pourrait rapporter au Laos 100 M$US en 2003. (08-01-03)*

Thaïlande

La Electricity Generating Authority of Thailand (EGAT) va signer un contrat d'approvisionnement de 25 ans avec le consortium qui construit la centrale de Nam Theun II. (04-02-02)

Les perspectives d'exportations du Laos vers la Thaïlande en 2010 sont évaluées à 3 GW/an. (2002 ; 01)

Vietnam

On croit que les exportations d'électricité du Laos vers le Vietnam atteindront 1,5 GWh/an en 2010. (2002 ; 01)

Le Vietnam a signé avec le Laos une entente d'achat d'électricité, soit 1 GWh/an entre 2006 et 2010 et plus de 2 GWh/an par la suite. Le Vietnam exporte de l'électricité au Laos pour le moment, mais la situation va s'inverser lors de l'entrée en service de deux centrales hydroélectriques au Laos dans les provinces de Savannakhet et Hua Phan. (10-07-02)*

  Importations 0,14 TWh/an (2002 ; 00)
  Historique Consommation, production, puissance installée, exportations et importations de 1991 à 2000, voir tableau
Charbon (2002 ; 00E)
  Consommation  0 Mt (millions de tonnes)
  Production  0,18 Mt (2002 ; 08-05-02E)
  Exportation nd
  Importation nd
  Réserve 600 Mt (2002 ; 08-05-02E)
Gaz naturel (2002 ; 00E)
  Consommation  0 Gm3 (milliards de m3)
  Production  0 Gm3
  Exportation nd
  Importation  nd
  Réserve  nd
Pétrole (2002 ; 00E)
  Consommation  2000 barils/jour
  Production  0 barils/jour
  Exportation  nd
  Importation  nd
  Réserve  nd
Carte   
Déficit énergétique nd
Environnement
Efficacité énergétique nd
Émissions de dioxyde de carbone
 (CO2 issu de combustibles fossiles)
nd
Ratification du protocole de Kyoto Non (2002 ; 05-09-02)
Politique énergétique et situation de l'industrie
Structure de l'industrie

La société Électricité du Laos (EDL) est chargée la production, du transport et de la distribution d'électricité au Laos. (2002 ; 19-12-01)

Le parc de production d'électricité au Laos est à 98 % hydraulique, le 2 % qui reste est fournis par quelques centrales au diesel. (2002 ; 08-05-02)

Contexte réglementaire nd
Entreprises nationales La société Electricité du Laos (EDL)
Ententes de coopération
Association of South East Asia Nations (Asean) : Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande, Viet Nam   

Les 10 pays membres de l'ASEAN travaillent à la mise sur pied d'un marché commun énergétique. Les membres voudraient relier l'ensemble de leurs réseaux de transport électrique et construire un gazoduc trans-ASEAN. (03-07-00)

Au cours de sa première phase, le réseau de transport d'électricité de l'Asean reliera le Laos, le Cambodge, le Myanmar, le Vietnam, le sud de la Chine, Singapour, la Malaisie, et finalement l'île de Sumatra en Indonésie. Les Philippines se joindront au réseau seulement lors de la deuxième phase du projet à cause du coût prohibitif, selon les autorités de l'Asean, du câble sous-marin nécessaire pour l'interconnexion.
Pour l'instant, trois interconnexions sont en place : une entre la Thaïlande et le Laos, une entre la Thaïlande et la Malaisie et une entre la Malaisie et Singapour. (19-02-04)*

   
Cambodge, Chine, Myanmar, Thaïlande et Vietnam Les 6 pays riverain du fleuve Mekong se sont mis d'accord pour mettre au point un système de distribution d'électricité qui pourrait mener à un programme ambitieux de développement hydroélectrique dans cette région. En premier lieu, ils ont créé un haut comité pour établir les lois, les protocoles et un cadre de réglementation pour un commerce régional de l'électricité. La Banque asiatique de développement (BAD) approuve le projet. (06-11-02)*
   
Thaïlande et Vietnam Un programme de construction de 20 centrales électriques au Laos s'inscrit dans le cadre des deux accords signés avec la Thaïlande et le Vietnam. Les degrés d'avancement de ces projets sont divers et le complexe de Nam Theun 2 considéré comme le plus rentable et le plus ambitieux (partenariat EDF, EDL, EGCO, Gouvernements italiens et thaï), sera le prochain barrage mis en service depuis l'inauguration de Nam Leuk en 2000. (2002 ; 19-12-01)
Associations énergétiques Heads of ASEAN Power Utilities / Authorities (HAPUA) ;

 

Production

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy 2002 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Laolink. Site, 2002 ; Centre Français du Commerce Extérieur (CFCE). Site, 2002 ;

Investissements

L'électricité représente actuellement l'une des premières sources de revenus en devises et la première part des investissements étrangers au Laos soit 4,5 G$US entre décembre 1988 et février 2001. (2002 ; 01)

Thermique nd
Éolienne nd
Géothermique nd
Hydroélectrique

Le Laos dispose de 81% du potentiel hydroélectrique du bassin inférieur du Mékong. Les 615 MW de puissance installée du parc hydroélectrique sont répartis sur les barrages de Nam Theun-Hinboun 210 MW, Nam Gnum 150 MW, Houey Ho 150 MW, Nam Leuk 60 MW et Xeset 45 MW. Parallèlement à ces grandes et moyennes centrales, 26 micro-barrages fournissent déjà 3,9 MW et 7 projets sont en cours de réalisation couvrant 1 MW de puissance installée.
Le parc hydroélectrique actuel ne représente que 3,5 % du potentiel identifié de 18 000 MW (2002 ; 01)

Le Laos possède un potentiel hydroélectrique total de 26 500 MW. (2002 ; 08-05-02)

  Nam Theun II : Construction  Situé à approximativement 250 Km de Vientiane en face de la ville de Thakhek dans la province de Khammouane au Laos, la centrale hydroélectrique de Nam Theun II est le plus grand projet de production électrique du pays avec 1 050 MW de puissance installés et une production annuelle estimée à 5,55 TWh. Environ 95% de l'électricité produite sera vendue à l'EGAT à partir de juin 2008. Le projet, sous la forme d'une concession de type BOOT d'une durée de 25 ans, sera développé par le consortium NTEC (EDF (35%), Gouvernement laotien (25%), EGCO (25%) et Italian-Thai Development (15%)) au coût de 1,2 G$US. (2002 ; 01-06-02)
  Sékaman III : Construction La Compagnie par action des investissements et du développement de l'électricité (Cie Viet-Lao) a signé à Vientiane un mémorandum sur le projet de construction de la centrale hydroélectrique Sékaman III qui sera située dans la province de Sékong au Sud du Laos. Dotée d'un fonds d'investissement de 232 M$US, sa puissance de production sera de 210 MW. Les travaux devraient démarrer début 2004. (19-08-03)*
Nucléaire nd
Solaire nd

 

Transport

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy, 2002 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Le courrier du Vietnam Dimanche. Site, 2000 ;

Réseau nd
Interconnexions
Thaïlande La Thaïlande et le Laos possèdent une interconnexion. (14-05-02)*
   
Vietnam Afin d'approvisionner ses provinces du sud avec de l'électricité produite par les centrales hydroélectriques laotiennes de Sekong 1 et 2, le Vietnam veut relier celles-ci à la ligne transvietnamienne de 500kV. (2000 ; 03-04-99)

La province vietnamienne du Quang Tri va brancher son réseau de transport à celui de la province de Saravane au  Laos. La construction d'une ligne de transport de 35 kV passant par le poste frontière de Lalay sera nécessaire. Le Vietnam entend vendre une quantité encore indéterminée d'électricité au Laos. (16-04-01)*

 

Distribution

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy, 2002 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ;  Laolink. Site, 2002 ;
Réseau Le réseau de distribution se divise en 4 zones au Laos: réseau du Centre-Nord, réseau du Centre-Sud, réseau Sud et réseau Nord. (2002 ; 01)
Nombre de clients nd
Service La distribution électrique au Laos, très inégale, est nettement mieux développée le long du Mékong et dans les zones urbaines. (2002 ; 01)

 

Entreprises étrangères

Sources : Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Rapports annuels d'entreprises ; Centre Français du Commerce Extérieur (CFCE). Site, 2002 ;
Entreprises des pays membres de la Francophonie
Tractebel Tractebel a acquis 80 % des parts du projet hydroélectrique de Hoauy Ho pour 131 M$US, les autres 20 % appartenant à Électricité du Laos. L'entente de trente ans de type BOOT prévoit que 126 des 128 MW de la centrale mise en service en 1999 seront destinés à l'exportation vers la Thaïlande (Electricity Generating Authority of Thailand (EGAT)) tandis que les 2 MW restants seront vendus à Électricité du Laos. (21-01-02)*
EDF EDF participe à 35 % au consortium NTEC responsable de la construction de la centrale Nam Theun II. Les autres partenaires sont le gouvernement laotien (25%), l'EGCO (25%) et l'Italian-Thai Development (15%). (2002 ; 01-06-02)
Liste Tractebel et EDF
Autres entreprises
Liste nd

Note : 
La mention « A » suivant la date inscrite à « Dernière modification » atteste que le contenu de la fiche a été remis à jour et normalisé.     
Les chiffres entre parenthèses indiquent la date de publication suivie de la date de disponibilité des données quand elle est connue.
La lettre E signifie une estimation.
L’étoile suivant la date des données signale que ces données proviennent de la Revue de presse internationale d’Hydro-Québec.