E.ON Energie

Dernière modification : 16-02-04

Données générales
Données énergétiques
Données commerciales
Activités internationales

Données générales 

Coordonnées E.ON Energie AG

Brienner Str. 40
80333 München
Deutschland
Site web : www.eon-energie.de  (09-00)
  
Changement de raison sociale Bayernwerk et PreussenElektra ont fusionné pour donner naissance à E.ON Energie, un des plus importants électricien privé d'Europe. (09-00)  
Direction Dennis W. Bakke est président directeur général

Roger W. Sant est président du conseil
Barry J. Sharp est vice-président senior et chef des services financiers. (02-02-00)
  
Description E.ON a été formée le 16 juin 2000 par la fusion de VEBA et VIAG, deux importants groupes industriels allemands. La nouvelle entreprise est l'un des principaux groupes industriels d'Allemagne.
E.ON Energie GA, filiale de E.ON, a été formée le 13 juillet 2000 par la fusion de Bayernwerk (VIAG) et PreussenElektra (VEBA), deux importants électriciens allemands. (04-09-00)

E.ON est le deuxième plus important groupe électrique d'Allemagne. (11-06-01) 

Territoire couvert Allemagne, Lettonie, Estonie, Lituanie, Autriche, Russie, Hongrie, République Tchèque, Italie, Suisse, Suède et Pays-Bas. (04-09-00)  
Nombre d'employés 36 500 (04-09-00)  
Structure et Filiales
  • E.ON Kraftwerke GmbH (Production nucléaire)
  • E.ON Kernkraft GmbH (Production thermique)
  • E.ON Wasserkraft GmbH (Production hydroélectrique)
  • E.ON Netz GmbH (Réseau de transport)
  • E.ON Vertrieb GmbH (Réseau de distribution)
  • E.ON Engineering GmbH
  • E.ON Trading GmbH
  • E.ON Energie Immobilien GmbH (property management)
  • PfE Prüfungsgesellschaft für Energieversorgungsunternehmen
  • E.ON Aqua GmbH
  • E.ON Energy Projects GmbH.   (04-09-00)
Réorganisation Vatenfall (Suède) a pris le contrôle de HEW par l'acquisition des parts que détenaient E.ON (Allemagne) et Sydkraft (Suède), au coût de 421 M$US. (11-00)

 

Données énergétiques

Puissance installée
TOTALE 30 000 MW (04-09-00) 
Production E.ON entend fermer ses réacteurs nucléaires de la ville de Stade d'ici 2003 et réduire la production de ses autres réacteurs.  (11-10-00)
Transport 35 000 km (04-09-00) 
Environnement Preussen Elektra (maintenant E.ON) prétend que si 7 conteneurs de déchets nucléaires n'étaient pas expédiés vers la France, «les capacités de stockage de la centrale de Stade seraient épuisées en 99 et qu'il faudrait débrancher la centrale».
L'expédition de déchets nucléaires vers la France a cessé en mai 1998 pour des raisons de sécurité. (04-99)
Acquisition : Bewag Au cours de l'année 1997, Bayernwerk (maintenant E.ON) s'est porté acquéreur d'un autre 15% de Bewag. Sa participation dans l'entreprise s'élève donc maintenant à 26 %. (26-02-98)

 

Données commerciales

Nombre de clients 12 M (04-09-00)
Vente d'électricité 200 TWh (04-09-00)
Vente E.ON a vendu Viterra Energy Services, qui rassemble les activités de compteurs d'électricité et d'eau de sa filiale Viterra, à CVC Capital Partners (Royaume-Uni). Le prix de la vente a été de 930 M€, dont 85 M€ de reprise de dettes. Viterra Energy Services a déjà équipé plus de 10 millions d'habitations en compteurs. (10-04-03)*
Importations : Russie UES a signé deux importants contrats avec des entreprises d'Europe occidentale. L'entreprise fournira 600 MW par année à Bayernwerk (maintenant E.ON) et 600 MW à Verbund (Autriche). Les revenus que tirera UES de ces deux ententes sont estimés entre 62 et 142 M $ US par année. (05-99)
Importations/Exportations : Norvège

Nom : Viking Cable  (97)

Puissance : 600-800 MW
Propriété de Viking Cable ltd (consortium 50%-50% entre Statnett
et PreussenElektra, aujourd'hui E.ON)
Mise en service : 2003        

Importations/Exportations : Suède PreussenElektra (maintenant E.ON) et Sydkraft ont réalisé le câble de la Baltique, une interconnexion de 600 MW qui réunit le sud de la Suède à Lübeck en Allemagne. (96)
Partenariat/Entente de coopération : Siemens Siemens et Bayernwerk ont signé un contrat d'une valeur de 55 M$ US par lequel Siemens se voit attribué la responsabilité de l'entretien de deux des réacteurs nucléaires Isar I et II de Bayernwerk (maintenant E.ON). (04-01-00) 

 

Activités internationales 

PRODUCTION
Grande-Bretagne : PowerGen L'offre d'achat de 7,4 MM $ US de PowerGen par E.ON a été approuvée. E.ON va assumer la dette de 6,4 MM $ US de PowerGen. (23-04-01)
Inde : Maheswar Un consortium forme de deux firmes allemandes (Bayernwerk AG et NEW) s'est porté acquéreur de 49% des parts de la centrale de Maheswar dans l'État du Madhya Pradesh, en Inde. Les deux entreprises remplacent ainsi Pacificorp, qui s'est retire du projet suite aux essais nucléaires indiens. (08-06-98)
Pays-Bas : EZH  PreussenElektra (maintenant E.ON) s'est porté acquéreur de 87% des actions de HEZ, la quatrième plus importante entreprise électrique des Pays-Bas. L'entreprise allemande a dû débourser près de 1 MM $ US pour cette acquisition. (09-99)
Pologne : Polenergia PreussenElektra (maintenant E.ON) de même que PSE et Kulczyk Holding (Pologne) ont créé conjointement Polenergia, une entreprise d'exportation d'électricité polonaise vers l'Union Européenne. Un investissement initial de 7 M $ US sera nécessaire pour la réalisation de la première phase, qui prévoit l'exportation de 3 TWh pour l'année 2001. En 2003, après 40 M $ US d'investissement, c'est 10 TWh qui devraient être exportés via Polenergia. L'entreprise est détenue équitablement (33 % chacun) par les trois partenaires. (25-03-00)
Pologne : Stoen  Preussen Elektra (maintenant E.ON) possède une part de l'entreprise polonaise Stoen. (02-99)
République tchèque L'électricien allemand Bayernwerk et l'autrichienne EAG ont formé un partenariat stratégique visant le développement de projets électriques en République Tchèque. (11-07-00)
Russie : Investissement E.ON entend investir 500 M€ dans le secteur de la production russe, probablement dans la région de St-Petersbourg. (23-05-02)*
Suède : Graninge

PreussenElektra (maintenant E.ON) a acquis pour 245 M $ CAN 12,4 % du capital de Graninge, le sixième producteur d’électricité suédois. (96)

EDF (France) a conclu un accord avec E.ON en vue de lui céder sa participation de 36,4 % dans Graninge, quatrième entreprise d'électricité suédoise. L'entreprise devra débourser 524,4 M€ dans cette transaction. Le rachat de la participation d'EDF permet à E.ON de prendre le contrôle de 72,6 % du capital de Graninge, et il devrait lancer dans les prochaines semaines une offre publique sur les actions restantes. (15-08-03)*

Suède : Sydkraft  E.ON a porté sa participation dans l'entreprise suédoise Sydkraft à 29 % des actions et 43 % des droits de vote. La direction d'E.ON envisage de prendre le contrôle de Sydkraft, mais la norvégienne Statkraft, qui possède 29 % des droits de vote veut tenter de l'empêcher. (25-01-01)
DISTRIBUTION
Hongrie Les intérêts de l'entreprise en Europe de l'Est sont tous concentrés en Hongrie, où Bayernwerk (maintenant E.ON) contrôle :
  • 23,8% d'Edasz
  • 82,2% de Titasz
  • 25% de Kogaz

En janvier 2000, Bayernwerk a porté sa participation dans Titasz à 82,2 %. La valeur de la transaction n'a pas été dévoilée. (04-02-99)

Slovaquie : ZSE Le gouvernement slovaque a entériné la vente de 49 % des actions de 3 distributeurs régionaux à des entreprises ouest-européennes : E.ON (Allemagne) achète les parts de ZSE (ouest du pays), EDF (France) les parts de SSE (centre) et RWE (Allemagne) les parts de VSE (est). (22-05-02)*

Pour une image plus complète de la situation en Allemagne, consultez l'index Allemagne.