l-rwe.gif (1378 octets)

RWE Energie

Dernière modification : 24-10-03

 

Données générales
Données énergétiques
Données commerciales
Activités internationales

Données générales 

Coordonnées RWE Aktiengesellschaft

Kruppstrasse 5
45128 Essen
P.O. Box 10 30 61
45030 Essen
Deutschland

Téléphone : +49 2 01 12 00
Télécopieur : +49 2 01 1 21 51 99        (96)
  
Direction Dietmar Kuhnt est président.

Manfred Remmel est président du Conseil. (12-99)  

Données financières
Bénéfice net 1,3 MM $ US (99)  
Chiffre d'affaires 38,4 MM $ US (99)  

À cause de nombreuses acquisitions en 2002, la RWE a vu sa dette passer de 1 G€ à 15,4 G€ en une seule année. (28-11-02)*

RWE a annoncé le 17 mars dernier que son bénéfice net chuterait cette année de 25 % à 30 % par rapport à 2002, année où il avait déjà accusé un recul de 22,2 % sur l'exercice précédent, à 1,05 G€, selon les chiffres définitifs.
La baisse du chiffre d'affaires pour 2002 est en revanche plus prononcée qu'initialement escompté, de 7,4 % à 46,633 G€ contre 50,366 G€ un an plus tôt. RWE avait en effet parlé en janvier d'un recul de 6 % à 47,2 G€. (18-03-03)*

Nombre d'employés 138 000 (27-06-03)*
Structure et filiales  Voici les nouvelles divisions du groupe RWE issues de la récente reconfiguration de l'entreprise :

RWE Plus produit l'électricité et comprend RWE Avanza, qui vend cette électricité aux particuliers depuis le premier octobre 2000, et RWE Evivo, qui englobe le système de vente aux réseaux de distribution municipaux. 

RWE Net est responsable de toutes les activités en ligne des divisions du groupe.

RWE Power est responsable des opérations des grandes centrales au charbon, au gaz et nucléaires. 

RWE Rheinbraun se charge spécifiquement du traitement du charbon et travaille conjointement avec RWE Power.

RWE Gas ou WFG est responsable de l'acquisition, de l'entreposage, de la distribution et de la vente de gaz.

RWE Energy Trading se consacre au commerce énergétique.  (2000)

Réorganisation

L'Office fédéral des Cartels a donné son aval à la fusion de RWE et de VEW, qui devient ainsi la plus importante entreprise électrique d'Allemagne, avec 40 MM $ US de revenus annuels, 170 000 d'employés à travers le monde et une production de 200 TWh par année. La nouvelle entreprise est le troisième électricien d'Europe, derrière EDF et ENEL.  (04-07-00) 

Un plan de restructuration qui devrait être mis en place au mois d'octobre 2003 prévoit la diminution du nombre des unités d'affaires de 13 à 7. (27-06-03)*

RWE a regroupé les activités de RWE Plus, RWE Net et RWE Solutions sous l'égide de la RWE Energy. (01-10-03)*

 

Données énergétiques

Production : Muelheim-Kaerlich RWE a encaissé une autre défaite dans le dossier de la fermeture de la centrale nucléaire de Mulheim-Kärlich. La Cour Admnistrative Fédérale a confirmé un jugement de 1995 qui invalidait le permis de construction en raison de mesures de sécurité inadéquates en cas de tremblement de terre. (03-98)

RWE Energie s'apprête à fermer sa centrale de Muelheim-Kaerlich (1 300 MW). L'entreprise a fait savoir que cette fermeture avait pour but de réduire sa production d'électricité. (11-10-00)

Environnement RWE propose à ses clients de l’électricité verte. Pour un prix de 37¢ le kWh au lieu de 18 ¢, l’entreprise fournira à ses clients une électricité produite avec du soleil, du vent ou de l’eau. L’entreprise s’engage à investir le double des sommes reçues dans des projets d’énergie renouvelable. Un fonds de 18 M $ CAN a été retenu à cette fin. RWE s’attend à ce que 50 000 de ses 3 millions de clients adhèrent au programme. (96)
Acquisition : ex-Allemagne de l’Est

La privatisation des compagnies énergetiques d’Allemagne de l’Est a permis à RWE d’acquerir des parts dans les trois entreprises régionales. Ces trois entreprises sont ESSAG (à Cottbus), WESAG (à Markkleeberg, près de Leipzig) et EVSAG (à Chemnitz) en 93-94.
En 94-95, RWE a acquis 26,25 % des parts de VEAG Vereinigte Energiewerke AG (Berlin). Cette entreprise de distribution dessert plusieurs régions de l’ancienne Allemagne de l’Est. (96)

 

Données commerciales

Importations : Russie Le géant russe UES a signé deux importants contrats avec des entreprises d'Europe occidentale. L'entreprise fournira 600 MW par année à Bayernwerk (Allemagne) et 600 MW à Verbund (Autriche). Les revenus que tirera UES de ces deux ententes sont estimés entre 62 et 142 M $ US par année. (05-99)
Importations/Exportations : Norvège Une entente a été conclue au sujet de l’interconnexion entre les réseaux électriques allemand et norvégien. L’entente implique d’une part RWE AG et Hamburgische Electricitäts-Werke AG et d’autre part, 22 producteurs norvégiens. La construction d’une ligne sous-marine de 540 km est prévue. (96)

Nom : EuroKabel

Capacité : 600-800 MW

Propriété de EuroKabel ltd (consortium 50 %-50 % entre Statnett et ESTEuroStrom Trading Gmbh ; cette dernière entreprise est détenue par Hamburgishe Electritäs-Werke AG (50%) et RWE Energie(50%))

Mise en service : 2002   (10-97)

Partenariat/Entente de coopération 
E7 : 
AEP, EDF, ENEL, Hydro-Québec, Kansai, OPG, RWE, Scottish Power, Tepco
Le E7 a été créé dans la foulée du Sommet de Rio en 1992. Il regroupe des entreprises du secteur de l'énergie électrique des pays membres du G7 et vise à promouvoir  sur la scène internationale la protection de l'environnement en tenant compte des besoins des pays en voie de développement et d'électrification. Le E7 s'intéresse au développement durable, aux changements climatiques, à la mondialisation et à l'aspect social reliés aux activités énergétiques. (2002 ; 15-01-02)  
Commerce électronique Douze entreprises énergétiques européennes vont mettre sur pied une filiale conjointe qui aura le mandat d'offrir des services énergétiques sur Internet. En 1999, la valeur des transactions énergétiques par Internet en Europe n'était que de 37 M $US, mais on prévoit que, d'ici 2006, la valeur de ce type de transaction atteindra 24 MM $US. Les douze entreprises participantes sont Scottish Power (Royaume-Uni), Endesa (Espagne), ÉDF (France), ENEL (Italie), Iberdrola (Espagne), RWE (Allemagne), Vattenfall (Suède), Electrabel (Belgique), Nuon (Pays-Bas), National Grid (Royaume-Uni), Northern Electric (Royaume-Uni) et United Utilities (Royaume-Uni). (05-09-00)
Plan de développement À cause de la forte baisse des tarifs d'électricité depuis le début de la libéralisation du marché électrique allemand, RWE s'apprête à appliquer un important plan de compression. Selon la direction de l'entreprise, des compressions de coût de 683 M $ US cette année (et jusqu'à 1,7 MM $ US au cours des trois suivantes) seront nécessaires pour maintenir la compétitivité de l'entreprise. 6 500 emplois pourraient disparaître. (04-00)

 

Activités internationales 

PRODUCTION
Belgique : Anvers  Un consortium composé d'Electrabel et de RWE a remporté le contrat pour l'alimentation en électricité et en vapeur de l'industriel BASF, dans le port d'Anvers. Les travaux de construction de la centrale au gaz de 400 MW (200 d'euros) commenceront à la fin de 2002 et la mise en service est prévue pour 2004. L'essentiel de l'électricité produite ira à BASF alors que le reste sera vendu sur le réseau. (Site Electrabel, 2002 ; 21-11-01)
Bolivie : Isla Marine Les entreprises membres du E7 (RWE Energie, Ontario Hydro, Kansaï, Tepco, Edison International, Enel et EDF) vont financer la construction d'une petite centrale hydroélectrique de 5,5 MW à Isla Marine, en Bolivie. Il s'agit de la première application  du Clean Development Mechanism élaboré en Kyoto en 1997, qui permet à un pays ou à une organisation de financer un projet de réduction des émissions de gaz carbonique dans un pays en développement. (22-11-00)
Europe de l'Est RWE est l'entreprise occidentale qui a le plus d'intérêts en Europe de l'Est. Elle y contrôle (04-99) :
  • 50 % de Budapesti Elektromos Muvek (Hongrie)
  • 50,01 % de Eszak-magyarorszagi Aramszolgaltato(Hongrie)
  • 29 % de Matrai Eromu (MATRA) (Hongrie)
  • 12 % de Prazska plynarenska (Rép.Tchèque)
  • 43 % de SKO-ENERGO FIN (Rép.Tchèque)
  • 21 % de SKO-ENERGO s.r.o. (Rép.Tchèque)
  • 12 % de Stredoceska energeticka (Rép.Tchèque)
  • 50 % de TE PLOMIN (Croatie)
  • 25 % de Titasz (Hongrie)
Grande-Bretagne : Innogy RWE (Allemagne) acquiert pour 7,4 G$US l'entreprise Innogy dont elle assumera la dette. Innogy représente 4,6 M de clients. (23-03-02)*
Hongrie : Elmu, Emasz et Matra RWE et EVS (Energie Versorgung Schwaben - sud-ouest de l’Allemagne) ont acquis conjointement 48 % des actions de ELMU, le distributeur d’électricité de Budapest, pour 488 M $ CAN. Le consortium s’est également porté acquéreur de 49 % des actions d’Emasz, qui distribue l’électricité dans le nord de la Hongrie, pour 224 M $ CAN. Le groupe a finalement acheté la centrale de Matra pour 106 M $ CAN. (96)
Pologne : Bedzin MEAG, filiale de RWE, a acheté 52,2 % des actions de la centrale électrique de Bedzin pour 150 M $ US, en plus de l'engagement d'investir 35 M $ US de plus dans la centrale. (08-00)
Portugal : Tapada do Outeiro Pour 140 M $ US, PowerGen a vendu à RWE Energie l'ensemble de sa participation dans Turbogas Produtora Energetica SA, l'entreprise qui possède la centrale de Tapada do Outeiro, au Portugal. (01-01)
République tchèque : Mladá Boleslav RWE Energie est impliquée dans un consortium en République tchèque. La co-entreprise fournit de l’énergie à l’usine d’automobiles Skoda et de la chaleur à la ville de Mladá Boleslav, près de Prague. Le projet a un budget d’investissement de 273,6 M $ CAN. (96)
République Tchèque : STE RWE a acheté 10,33 % des parts de la société d'électricité tchèque STE, contrôlée à 51,3 % par la compagnie publique tchèque FNM. 34 % des parts sont détenues par des communes. (03-97)

RWE a porté sa participation dans STE (Stredoceska Energeticka) à 34, 37 % et est maintenant le second plus important actionnaire dans l'entreprise de distribution. (05-00)

TRANSPORT
Suisse : Motor Colombus   EDF et RWE possèdent chacune 20 % des actions de Motor Colombus AG. Cette dernière entreprise contrôle Atel, le premier importateur-exportateur d’électricité en Suisse, la plaque tournante des échanges d’électricité en Europe. (03-97)
DISTRIBUTION
Pologne : Stoen RWE (Allemagne) a acheté 85 % du distributeur d'électricité Stoen en Pologne pour 377 M$US. (10-12-02)*
Royaume-Uni RWE a cédé sa filiale anglaise RWE Trading Direct à Gaz de France. RWE Trading Direct a été fondée il y a un an et se spécialise dans l'alimentation en électricité des consommateurs commerciaux et industriels. (19-11-02)*
Slovaquie : VSE   Le gouvernement slovaque a entériné la vente de 49 % des actions de 3 distributeurs régionaux à des entreprises ouest-européennes : E.ON (Allemagne) achète les parts de ZSE (ouest du pays), EDF (France) les parts de SSE (centre) et RWE (Allemagne) les parts de VSE (est). (22-05-02)*
Courtage
Amérique du nord RWE a décidé de se retirer du marché en gros nord-américain de l'électricité avant la fin de l'année 2003 pour concentrer ses activités de grossiste en Europe. (17-09-03)*

 

Pour une image plus complète de la situation en Allemagne, consultez l'index Allemagne.