l-siemens.gif (1234 octets)

Siemens

Dernière modification : 08-05-03

 

Données générales
Données énergétiques
Données commerciales
Activités internationales

Données générales 

Réorganisation J.M. Voith et Siemens vont fusionner leurs activités hydroélectriques. La nouvelle entreprise, qui devrait débuter ses activités au début d'octobre 1999, portera le nom de Voith Siemens Hydro. (09-99)  

 

Données énergétiques

Recherche et développement : Pile à combustible Edison (Italie) va investir 10 M $ US dans la réalisation d'une centrale hybride fonctionnant au gaz et dotée d'une pila à combustible. La centrale, qui sera construite par Siemens aura une puissance de 320 kW et sera située sur le site du complexe de production électrique d'Edison à Alessandria. Elle devrait être opérationnelle en 2002. Il s'agit de la première centrale de ce type en Italie et seulement la troisième dans le monde. (08-00)

 

Données commerciales

Partenariat/Entente de coopération : E.ON Energie Siemens et Bayernwerk (maintenant E.ON Energie) ont signé un contrat d'une valeur de 55 M $ US par lequel Siemens se voit attribué la responsabilité de l'entretien de deux des réacteurs nucléaires de Bayernwerk (Isar I et II). La durée du contrat n'a pas été rendue publique. (04-01-00)
Partenariat/Entente de coopération : Framatome Framatome (France) et Siemens ont mis sur pied une une filiale conjointe, Framatome Advanced Nuclear Power, qui aura pour mandat de gérer les actifs nucléaires des deux entreprises. (08-00)
Partenariat/Entente de coopération : Framatome et EDF Siemens, EDF et Framatome ont signé une entente de partenariat. Plus précisément, les trois entreprises ont convenu d'harmoniser leurs activités d'ingénierie pour la planification , le développement et la construction d'un prototype européen de réacteur nucléaire à l'eau pressurisée. (09-99)

 

Activités internationales 

PRODUCTION
Asie  Malgré la crise économique en Asie, la compagnie Siemens continue d'être optimiste quant à ses activités dans la région, qui devrait compter pour près de 20% de son chiffre d'affaires au cours des prochaines années. En 96 et en 97, les activités asiatiques de Siemens ont représentées 11% du volume de vente de l'entreprise. (11-98) 
Australie : Queensland  Siemens vint d'obtenir un contrat de 160 M $ CAN pour la construction de deux centrales au gaz dans le Queensland en Australie. Les deux centrales auront une capacité combiné de 450 MW. (02-98)
Autriche : Donaustadt 3 Siemens va construire une centrale supplémentaire dans le complexe de Donaustadt. D'une puissance installée de 400 MW, cette centrale devrait coûter près de 160 M $ US. (09-99)
Bahreïn : Rifaa En 2001, Siemens a remporter un contrat de 22 M$US pour la réfaction de 5 turbines de 50 MW de la centrale au gaz de Rifaa au Bahreïn. (09-04-03)*
Brésil : Porto Estrela Cemig (Brésil) et un consortium mené par Siemens ont signé un contrat de 54 M $ US qui prévoit la construction d'une centrale hydroélectrique de 112 MW à Porta Estrala, sur la rivière San Antonio. Voith, Estacon et Spec (deux groupes industriels brésiliens) sont les partenaires de Siemens au sein de ce consortium. (09-99)
Bulgarie : Kozlodui Un consortium formé de Siemens, Framatome (France) et Atomoenergoeksport (Russie) a obtenu un contrat de 313 M $ US pour la réfection et la modernisation des tranches 5 et 6 de la centrale de Kozlodui, en Bulgarie. (09-99)
Chine : Lianyungang Les autorités de Chine et du Jiangsu ont accordé un contrat à Siemens pour la mise au point du système de contrôle de la centrale nucléaire de Lianyungang. Le contrat s'élève à 170 M $ US. (08-99)
Chine : Trois Gorges Les contrats pour la construction de 14 turbines et alternateurs du complexe hydroélectrique des Trois Gorges sont attribués à trois groupes : GEC-Alsthom, ABB et à l’alliance entre Voith, Siemens et GE-Canada. GEC-Altsthom et ABB réunis fourniront 8 unités (turbines et alternateurs) pour une valeur totale de 420 M $ CAN tandis que le consortium VSG en fournira 6 ce qui représente 320 M $ CAN. (08-97)
Colombie : Cartagena Siemes Westinghouse a obtenu un contrat pour la construction d'une centrale au gaz naturel de 314 MW, près de Cartagena. (11-98) 
Égypte : Ameryaa L'électricien allemand Siemens a obtenu un contrat de 147 M $ US pour la construction d'une centrale au gaz de 190 MW, qui sera située au nord de l'Égypte, dans la zone franche de Ameryaa, en banlieue d'Alexandrie. (05-99)
États-Unis : Westinghouse

Avant la fin de 98, la compagnie américaine Westinghouse vendra toute son industrie reliée à la production d’énergie à Siemens pour la somme de 2,135 MM $ CAN. Pour Westinghouse, cette transaction fait partie d’un plan de diversification des activités de l’entreprise. L’unité concernée de Westinghouse, qui est basée à Orlando, emploie 8 000 personnes. (12-97)

Le département américain de la Justice a donné en juin 1998  son aval à la transaction par laquelle Siemens acquiert la division d'équipement de production d'énergie de Westinghouse. (07-98)

Inde : Tamil Nadu Un consortium dirigé par CMS Energy (États-Unis) construira une centrale au gaz de 1886 MW sur la côte est indienne. La valeur du projet est évaluée à 1,6 MM $ US. CMS, Aditya Birla Group (Inde), Siemens et Woodside Petroleum (Australie) contrôlent chacun 20,75 % du projet, alors qu'Unocal en contrôle 17 %. La construction devrait débuter en 2001. L'électricité produite sera vendue à l'État du Tamil Nadu selon une entente de 20 ans. (12-98)
Irlande : Dublin À la demande de Huntstown Power Company, la firme allemande Siemens va construire une centrale à cycle combiné de 340 MW au nord de Dublin. La centrale devrait être fonctionnelle à la fin de 2002. (01-01)
Kenya : Gitaru Un consortium dirigé par Siemens a ajouté 80 MW de puissance à la centrale hydroélectrique de Gitaru, qui possède maintenant une puissance installée de 225 MW. (01-00)
Malaisie : Sepang et Teluk Gong Siemens va construire deux centrales électriques de 710 MW en Malaisie : l'une pour Powertek Sdn Bhd à Teluk Gong et l'autre pour Malaysian Ressources Corp. Bhd à Sepang. (12-00)
Maroc : Tahaddart Un accord est intervenu entre les partenaires impliqués dans le projet de centrale à cycle combiné de Tahaddart (385 MW, 250 M$US). ONE détiendra 48 % des parts de la société qui financera, construira et exploitera la centrale, Endesa 32 % et enfin Siemens 20 %. ONE achètera la production pendant 20 ans et le début des opérations est prévu pour 2004. (10-12-01)
Philippines : Batangas

Après avoir terminé la construction de la centrale de 1 000 MW de Santa Rita, Siemens a entrepris la construction de la centrale de 500 MW de San Lorenzo, situé elle aussi à Batangas, à 100 km de Manille. (09-00)

République dominicaine : San Pedro de Macoris La Banque Interaméricaine de développement a consenti a garantir un prêt de 137 M $ US pour la construction d'une centrale au pétrole de 300 MW à San Pedro de Macoris. La construction de la centrale, dirigée par Siemens devrait être terminée en 2002. L'électricité produite sera vendue à la Compania Dominica de Electricidad, récemment privatisée. (06-00)
RDC : Inga Le complexe hydroélectrique d'Inga, situé sur le fleuve Congo à 300 km en amont de Kinshasa, est le plus important en Afrique subsaharienne. Il est constitué de 2 centrales - Inga I et I - de 1 800 MW chacune, mises en service respectivement en 1972 et 1982, lesquelles ne tournent qu'à 20 % de leur puissance nominale. En raison d'un mauvais approvisionnement en pièces de rechange, les 2/3 des turbines sont en effet paralysées. 
Siemens compte rénover le complexe hydroélectrique d'Inga afin de relancer sa production, au ralenti depuis le début de la guerre civile. L'entreprise allemande planifie également de construire des lignes à haute tension vers Kinshasa et la région du Katanga, située au sud-est du pays. Il s'agit d'investissements de l'ordre de 960 M$US, en partie financés par une participation de Siemens dans le secteur du diamant. 
(Jeune Afrique l'Intelligent, #2160. 2002 ; 03-06-02)
Singapour PowerSeraya, filiale de Singapore Power, a octroyé un contrat de 315 M $ US à Siemens pour la construction d'une centrale de 740 MW. La centrale devrait être complétée au milieu de 2002. (10-00)
Slovaquie Siemens a enregistré un chiffre d'affaires de 457 M $ US pour ses 11 filiales qui opèrent en Slovaquie. De ces 457 M $ US, plus de 200 M $ US proviennent des exportations. 
Siemens emploi 6000 personnes en Slovaquie et a investit au cours des 5 dernières années plus de 140 M $ US dans le pays. (02-99)
Slovaquie : Bratislava Siemens KWU a obtenu un contrat de 60 M $ US prévoyant la conversion d'une usine d'incinération de déchet à Bratislava en centrale électrique, qui devrait brûler 134 000 tonnes de déchets par année. (04-00)
Soudan : Khartoum Siemens (Allemagne) contrôle 50 % du consortium qui va construire près de Khartoum la plus importante centrale thermique au diesel au monde (257 MW, 200 M d'euros). (La Lettre Afrique Expansion, # 727. 11-02-02)
Ukraine : Nucléaire La BERD (Banque européenne de reconstruction et de développement) a approuvé un projet de financement visant à compléter deux centrales nucléaires ukrainiennes (Khmelnitsky et Rivno), qui serviront à compenser la fermeture du troisième réacteur de Tchernobyl. La Russie, les États-Unis, le Canada et le Japon ont eux aussi appuyé le projet. Le consortium qui devra achever ces travaux comprendra Framatome (France), Siemens (Allemagne) et Raytheon (États-Unis). (08-12-00)
Vietnam : Phu My 3   Le gouvernement  a donné son accord à British Petroleum (BP, Royaume-Uni) pour le projet de centrale à cycle combiné de 359 M$US, Phu My 3, dans le sud du pays. Le gaz proviendra du bassin offshore de Nam Con Son, ce qui porte le coût d'ensemble du projet à 1,3 G$US. La centrale de 720 MW sera opérée selon le modèle BOT à partir de 2003. Le contrat de construction, d'une valeur de 250 M$US, va à Siemens (Allemagne). Il s'agit du plus important contrat de production privée d'électricité à ce jour au Vietnam. (23-05-01)* 
TRANSPORT
RDC : Inga - Kinshasa et Inga - Katanga La compagnie allemande Siemens planifie la construction de deux lignes à haute tension à partir du complexe hydroélectrique d'Inga, afin d'acheminer éventuellement l'électricité produite par les centrales Inga I et II, rénovées, vers la capitale du pays et vers le Katanga au sud-est. (Jeune Afrique l'Intelligent, #2160. 2002 ; 03-06-02)
Estonie - Finlande : Interconnexion  Siemens va finalement réaliser l'interconnexion sous la Baltique qui reliera la Finlande et l'Estonie. La construction coûtera près de 100 M $ US et permettra à l'Estonie de diversifier ses sources d'approvisionnement électrique et de réduire sa dépendance à l'Égard de la Russie dans ce domaine. (05-07-00)

Pour une image plus complète de la situation en Allemagne, consultez l'index Allemagne.