Electrabel

Dernière modification : 18-02-04A

Données générales
Données énergétiques
Données commerciales
Activités internationales

 

Sources : Site Internet de l'entreprise; Hydro-Québec. Revue de presse internationale; Electrabel. Site, 2002 ; Energie du Rhône. Site, 2003 ;

Données générales 

Coordonnées

Electrabel

Boulevard du Régent 8
1000 Bruxelles
Belgique

Téléphone : (02) 518 61 11
Télécopieur : (02) 518 64 00
 

Changement de raison sociale nd 
Direction
Europe Jean-Pierre Hansen : Président du Conseil d'administration
Willy Bosmans : Chef de la Direction
Eric Bosman : Manager, Trading et Portefeuille
Fred Holman : Manager général, Marketing et Ventes à l'industrie et manager régional Europe du Nord-Est
Jacques Hugé : Manager général, Marketing et Ventes au détail et Manager régional, Italie
Philippe Lermusieau : Manager régional, France et Suisse
Étienne Snyers : Manager général, Stratégie
Xavier Votron : Manager général, Production et Manager régional, Belgique et Luxembourg
(2002 ; 01)  
   
Belgique Willy Bosmans : Administrateur délégué
Alfred Becquaert : Directeur Production
Jean-Pierre Connerotte : Directeur général Réseaux
Yvan Dupon : Directeur général, Distribution
(2002 ; 01)  
Description

Electrabel est une entreprise européenne d'énergie. Elle est leader du marché Bénélux et appartient au groupe de tête des énergéticiens européens. Elle produit et vend de l'électricité et du gaz. Ses activités de Trading se concentre en Scandinavie, en Pologne, en Allemagne et en Belgique. Electrabel fait partie de Tractebel, entreprise mondiale d'énergie et de services énergétiques, qui est le pôle Énergie de Suez.

Tractebel détient maintenant 50,01 % des avoirs nets d'Electrabel. (09-05-03)*

SUEZ a fait des achats d'opportunité d'actions Electrabel en bourse. La participation directe du Groupe dans le capital d'Electrabel s'établit désormais à 50,01 %, soit 54,68 %, y compris l'action de concert avec les intercommunales pures de financement (4,67 %). (15-12-03)*

Territoire couvert Scandinavie, Pologne, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, Hongrie, France, Italie, Espagne et Portugal  (2002 ; 01)  
Nombre d'employés 14 933  (2002 ; 01)   
Données financières
Actif 18,18 G€ (2002 ; 01)  
Bénéfice net 910 M€  (2002 ; 01)  €
Chiffre d'affaires

12,58 G€

En Belgique: 56%€
Hors Belgique: 12%
Trading: 32 %
(2002 ; 01)

Dette 6,44 G€
Structure et Filiales

Distrigaz, Electrabel Customer Solutions S.A., Elyo,

Réorganisation

Les actifs de Production et Ventes de Tractebel en Europe ont été transférés à Electrabel en 2001.
C'est maintenant Tractebel Electricité et Gaz International qui contrôle les activités de Trigen (US) et de Elyo-Asie. Elyo demeure responsable des services dispensés dans les territoires français d'Outre-mer, dans le Pacifique et au Maroc. Par ailleurs, Elyo conserve la responsabilité de ses actifs en distribution en France et au Maroc.
Pour mieux asseoir sa base au Bénélux, Electrabel a fait l'acquisition de Epon aux Pays-Bas en 2000 et de la centrale de Twinerg (385 MW - gaz)au Luxembourg. (2002 ; 01)

Electrabel va vendre ses avoirs dans le domaine du transport pour se conformer à la politique européenne de libéralisation du marché de l'énergie. 30 % de son réseau sera vendu à des municipalités et un autre 40 % à la bourse. (31-05-01)*

Electrabel achète les actifs européens de Tractebel pour 496 M$US. Tractebel détient 40 % des parts d'Electrabel, laquelle acquiert avec cette transaction des participations dans plusieurs centrales en Pologne, en Hongrie, en Italie et au Portugal, faisant passer sa puissance installée de 4 317 MW à 25 359 MW. Tractebel concentrera ses activités à l'extérieur de l'Europe. (19-07-01)*

 

Données énergétiques

Production
Annuelle (2002 ; 01) Puissance installée (2002 ; 01)
TOTALE 76,76 TWh 15 660 MW
Thermique nd nd
Hydroélectrique nd nd
Nucléaire nd  nd
Éolienne nd nd
Géothermique nd nd
Solaire nd nd
Autres nd nd

Electrabel gère un parc de production diversifié de près de 25 000 MW. Le parc européen est constitué notamment de centrales thermiques au gaz naturel à haut rendement énergétique (près de 7 800 MW en turbines à gaz, dont 1 500 MW en cogénération) et de centrales nucléaires d'une grande fiabilité. (2002 ; 01)

Anvers : Construction Un consortium composé d'Electrabel et de RWE a remporté le contrat pour l'alimentation en électricité et en vapeur de l'industriel BASF, dans le port d'Anvers. Les travaux de construction de la centrale au gaz de 400 MW (200 d'euros) commenceront à la fin de 2002 et la mise en service est prévue pour 2004. L'essentiel de l'électricité produite ira à BASF alors que le reste sera vendu sur le réseau. (2002 ; 21-11-01)
Canal Baudoin : Mise en service Electrabel et Electrawinds achèvent les essais pour la mise en service prochaine du plus grand parc éolien de Belgique (14 X 0,6 MW = 8,4 MW) situé sur le Canal Baudoin à Bruges. Le projet aura coûté 9 M d'euros. (2002 ; 21-11-01)
Rodenhuize : Construction Electrabel a obtenu les approbations nécessaires à la construction de deux éoliennes de 2 MW chacune (4 MW au total) sur les lieux mêmes de l'actuelle centrale de Rodenhuize, près de Gand. (2002 ; 05-03-02)
Seanergy : Construction Electrabel va construire un parc éolien off-shore de 100 MW d'ici 2004, à environ 15 km au large des côtes belges. La première phase, qui devrait être terminée en 2002, prévoit l'installation de 10 éoliennes de 2 MW chacune (pour 20 MW) et raccordées à la jetée de Zeebrugge par un câble sous-marin de 36 kV. La seconde phase ajoutera 40 éoliennes (80 MW) et sera reliée au continent par un câble de 150 kV. La zone d'implantation couvrira à peu près 8 km2. (2002 ; 15-01-02)
Transport Electrabel n'a plus de responsabilité en transport d'électricité. C'est une nouvelle société, Elia, qui remplit ce rôle. (2002 ;01)
Distribution

En Belgique, Electrabel assure, en association avec les communes, la gestion des réseaux de distribution. (2002 ; 01)

Dans le cadre de la libéralisation des marchés de l'électricité et du gaz, les autorités régionales belges ont imposé une scission complète des activités de gestion de réseau et de vente, toutes deux précédemment sous la responsabilité des intercommunales. L'intercommunale actuelle devient Gestionnaire du réseau de distribution responsable de l'activité régulée " gestion de réseau ", dans laquelle la participation communale est augmentée progressivement. D'autre part, les activités de vente sont intégrées dans Electrabel Customer Solutions S.A., filiale d'Electrabel, qui devient fournisseur direct de cette clientèle. (04-07-03)*

Environnement Electrabel émettra pour 1 M€ de bonds pour le financement des projets de sa filiale Electrabel Green Projets Flanders qui œuvre dans le secteur des énergies renouvelables. (30-01-04)* 
Acquisition nd 
Recherche et développement nd  

 

Données commerciales

Fraudes, vol, pertes, pannes nd
Tarifs nd
Vente d'électricité

104,3 TWh/an (2002 ; 01)

Les ventes d'Electrabel (hors courtage) se répartissent comme suit: 42 % pour le distribution en Belgique, 27 % pour l'industrie en Belgique et 31% ailleurs en Europe (distribution et industrie).
Electrabel se positionne comme fournisseur de solutions énergétiques sur mesure aux entreprises industrielles. Pour rencontrer au plus près les besoins de ses clients, elle s'appuie sur un réseau européens de filiales et de partenariats avec des opérateurs locaux. Les ventes hors Belgique représentent un tiers du volume total (trading non-inclus). (2002 ; 01)

Importations/Exportations

Electrabel exerce des activités de courtage d'énergie sur tous les marchés d'énergie en Europe, de la Scandinavie à l'Espagne. Les activités de trading font partie de son offre énergétique globale. (2002 ; 01)

Partenariat/Entente de coopération La décision d'EDP de vendre ses parts dans Iberdrola (Espagne) parachève la fin de l'alliance stratégique signée il y a cinq ans entre les deux entreprises. (10-09-03)*
Partenariat/Entente de coopération : Commerce électronique Douze entreprises énergétiques européennes vont mettre sur pied une filiale conjointe qui aura le mandat d'offrir des services énergétiques sur Internet. En 1999, la valeur des transactions énergétiques par Internet en Europe n'était que de 37 M$US, mais on prévoit que, d'ici 2006, la valeur de ce type de transaction atteindra 24 MM $US. Les douze entreprises participantes sont Scottish Power (Royaume-Uni), Endesa (Espagne), ÉDF (France), ENEL (Italie), Iberdrola (Espagne), RWE (Allemagne), Vattenfall (Suède), Electrabel (Belgique), Nuon (Pays-Bas), National Grid (Royaume-Uni), Northern Electric (Royaume-Uni) et United Utilities (Royaume-Uni). (2000 ; 05-09-00)
Plan de développement nd

 

Activités internationales 

Pays membres de la Francophonie
PRODUCTION
France

Electrabel participe au nucléaire français. Elle obtient une partie de la production des centrales Chooz B (750 MW) et Tricastin (458 MW).
Electrabel (49%) et la Compagnie Nationale du Rhône (51%) ont formé Énergie du Rhône en 2001. Cette entreprise vendra la production de la CNR en France. (2002 ; 01)

Electrabel achètera à partir de mai 2003 toute la production de la Société hydroélectrique du Midi (SHEM). L'entente prévoit aussi qu'Electrabel assurera la planification des opérations de la SHEM selon les dispositions du marché. L'entente est d'une durée de 5 ans et est renouvelable.
La SHEM, qui appartient à 99,6 % à la SNCF, est concessionnaire 49 centrales hydroélectriques qui cumulent une puissance installée de 773 MW et produisent en moyenne 2 TWh par année. (07-11-02)*

La ville de Paris a vendu à Electrabel les parts qu'elle détenait (14,6 %) dans la Compagnie Nationale du Rhône pour 111 M€. (26-03-03)*

Dans la perspective de l'ouverture à la concurrence du marché de l'électricité, le groupe énergétique belge Electrabel annonce l'acquisition de 17,86 % du capital de la Compagnie Nationale du Rhône (CNR). CNR est le deuxième producteur d'électricité en France. Electrabel a précisé qu'avec cette acquisition, il souhaitait jouer un rôle important sur le marché français. Electrabel admet également viser une part de marché d'environ 10 %. (30-06-03)*

Electrabel a finalisé l'achat auprès d'EDF des 22,22 % des parts et 20 % des droits de vote qu'elle détenait de la Compagnie nationale du Rhône (CNR). Dans la même foulée l'entreprise Belge a acquis les parts (0,06 %) et les droits de vote (0,1 %) que détenait la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Ville franche et Beaujolais. Désormais, Electrabel dispose de 47,88 % des parts et 46,06 % des droits de votes de CNR. (12-31-03)*

Pologne Electrabel vient d'acheter 60 % des parts de la centrale au charbon polonaise Polaniec (1 800 MW) pour 160 M . L'entreprise possède maintenant 99 % de la centrale. (25-02-03)*
Autres pays
PRODUCTION
Europe Electrabel possède une puissance installée de 9 236 MW dans divers pays d'Eyrope (Pologne, Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg, Hongrie, Italie et Portugal). Ses installations ont produit 29,77 TWh en 2001. (2002 ; 01)
Allemagne Electrabel possède deux centrales en Allemagne: Römerbrücke (135 MW) et Gera (76 MW). (2002 ; 01)
Espagne

Electrabel a acheté une participation de 10 % dans le quatrième électricien espagnol, Hidroelectrica del Cantabrico, pour la somme de 257 M $ US. Cet achat fait suite à l'acquisition récente par TXU (États-Unis) d'une tranche supplémentaire de 5,26 % de Hidroelectrica del Cantabrico, portant ainsi sa participation dans l'électricien espagnol à 19,2 % et devenant le plus important actionnaire de l'entreprise. (08-00) 

Electrabel a vendu 85 % de son capital ( qui était de 4,66 % de l'entreprise) dans Iberdrola. La participation de l'entreprise dans Iberdrola est maintenant de 0,7 %. (10-01-03)*

Hongrie Electrabel a une centrale en Hongrie: Dunamenti (2 056 MW). (2002 ; 01)
Italie En Italie, Electrabel possède la centrale de Rosignano (356 MW). (2002 ; 01)
Pays-Bas

En novembre 1999, Electrabel a acheté EPON, le plus important producteur d'électricité des Pays-Bas, pour la somme de 2,2 G$US, devenant ainsi le cinquième plus important producteur d'électricité d'Europe. (20-03-00)

Electrabel a une puissance installée de 4 626 MW au Pays-Bas.
Electrabel tient commerce sous son propre nom depuis mai 2001. Elle occupe maintenant 20 % du marché néerlandais. Son achat de Spark Energy a facilité cette croissance. (2002 ; 01)

Portugal Electrabel possède une petite centrale au Portugal: Generg - 33 MW. (2002 ;01)
Royaume-Uni  Electrabel a vendu 1,7 % des parts de Scottish Power. La participation de l'entreprise dans Scottish Power est maintenant de 0,26 %. (10-01-03)*
DISTRIBUTION
Hongrie En Hongrie, Electrabel contrôle 48,76 % des parts de Dunamenti. (1999 ; 02-99)
VENTES
France À la fin de novembre 2000, la Compagnie Nationale du Rhône et Electrabel ont signé un accord visant la constitution d'une filiale commune de commercialisation de l'électricité en France : Energie du Rhône.
Energie du Rhône a été créée sous forme de Société par Actions Simplifiées avec un capital de départ de 6 M€, réparti à 51% pour la CNR et 49% pour Electrabel.
Il y a quelques mois, Electrabel a vendu à La Caisse des Dépôts et Consignations 4 % de ses 49 % du capital d'Energie du Rhône. (2003 ; 03)

Note : 
La mention « A » suivant la date inscrite à « Dernière modification » atteste que le contenu de la fiche a été remis à jour et normalisé.     
Les chiffres entre parenthèses indiquent la date de publication suivie de la date de disponibilité des données quand elle est connue.
La lettre E signifie une estimation.
L’étoile suivant la date des données signale que ces données proviennent de la Revue de presse internationale d’Hydro-Québec.


Pour une image plus complète de la situation en Belgique, consultez l'index
Belgique.