d-pologne.gif (1008 octets)

Pologne


Dernière modification :
16-02-04A

Situation politique et économique
Situation énergétique
Électricité
Production
Transport
Distribution
Entreprises étrangères

 

Situation politique et économique

Sources : USA.CIA. World Factbook 2001 / Chiefs of State and Cabinet Members of Foreign Governments, 2002 ; Quid, 2002 ; 
Capitale Varsovie
Carte Pologne
Population 38,6 M (2001 ; 01E)
Langues Polonais
Alphabétisation 99 %  (2001 ; 78E)
Religions Catholiques romains (95 %), autres (5 %)
Espérance de vie 73,42 ans (2001 ; 01E)
Fête nationale 3 mai
Superficie 312 685 km2
Ressources naturelles Charbon, cuivre, gaz naturel, argent, plomb, sel, sulfure
PIB 327,5 G$US (2001 ; 00E) 
Croissance 4,8 % (2001 ; 00E) 
Inflation 10,2 % (2001 ; 00E) 
Dette extérieure 57 G$US (2001 ; 00) 
Monnaie Zloty
Chômage 12 % (2001 ; 99) 
Associations  AIE (observateur), AIEA, AIF (observateur), BERD, BIRD, CEMB, CEMN (observateur), FMI, OCDE, OEA (observateur), OHI, OMC, ONU, UE (candidat)  (Légende)
  
Gouvernement

Président de la République : Aleksander Kwasniewski

Premier Ministre : Leszek Miller
Ministre des Affaires étrangères : Wlodzimierz Cimoszewicz
Ministre des Finances : Grzegorz Kolodko
Ministre de l’Économie : Jacek Piechota
Ministre de Protection de l'Environnement : Stanislaw Zelichowski (2002 ; 23-08-02)

Situation politique

La République de Pologne est un État indépendant depuis le 11 novembre 1918. C’est une démocratie parlementaire. Les dernières élections législatives ont eu lieu le 25 septembre 2001. Le Parlement polonais est bicaméral : la Sejm compte 460 sièges; les députés sont élus selon un mode scrutin proportionnel; le Sénat compte 100 sénateurs élus au suffrage universel sur une base provinciale. Le Président de la République est élu au suffrage universel. C’est le Président qui nomme le Premier Ministre avec l’approbation de la Sejm. Le Conseil des ministres est proposé par le Premier Ministre, nommé par le Président et approuvé par la Sejm. Les principaux partis politiques polonais sont l’Union de la Gauche démocratique (200 sièges à la Sejm), le Forum des Citoyens (65) et Samoobrona (53). Les prochaines élections législatives auront lieu en septembre 2005, les présidentielles en octobre 2005. (2001)

 
Situation énergétique

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy,  2002 ; UNDP. Human Development Report 2001 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Utility Data Institute, 2002 ; Protocole de Kyoto, 2002 ; Électricité de France (EDF). Site, 2002 ;  Association polonaise des transporteurs et des distributeurs d'électricité (PTPIREE). Site, 2002 ;

Électricité

 

Accès à l'électricité nd
  Augmentation de la demande Le gouvernement polonais estime que la demande en électricité dans le pays devrait augmenter de 50 % d'ici 2020. (2002 ; 04-02)
  Consommation 119 TWh (2002 ; 00)
  Consommation par habitant 2 454 KWh/an (2001; 98)
  Production
Annuelle (2002 ; 00)

Puissance installée (2002 ; 00)

Totale 135 TWh 100 % 30 732 MW
Combustibles fossiles (total) 132,59 TWh 98,2 % 28 550 MW
Charbon 132,59 TWh 98,2 % 28 550 MW
Gaz 0 TWh 0 % nd
Pétrole 0 TWh 0 % nd
Géothermique nd nd nd
Hydroélectricité 2,08 TWh 1,5 % 2 179 MW
Nucléaire 0 TWh % 0 MW
Solaire nd nd nd
Autre 0,49 TWh 0,3 % 3 MW
  Exportations

9,66 TWh/an (2002 ; 00)

République Tchèque   Exportations nettes de 7,76 TWh. (2002 ; 01)
 
Slovaquie   Exportations nettes de 2,03 TWh. (2002 ; 01)
  Importations

3,29 TWh/an (2002 ; 00)

Allemagne  Importations nettes de 0,12 TWh. (2002 ; 01)
   
Bélarus   Importations nettes de 0,64 TWh. (2002 ; 01)
 
Ukraine   Importations nettes de 0,59 TWh. (2002 ; 01)
 
Suède  Importations nettes de 0,64 TWh. (2002 ; 01)
 
  Historique Consommation, production, puissance installée, exportations et importations de 1991 à 2000, voir tableau
Charbon (2002 ; 00E)
  Consommation 142,45 Mt (millions de tonnes)
  Production 161,97 Mt
  Exportation 27,41 Mt
  Importation 1,52 Mt
  Réserve 22,16 Gt (2002 ; 01-01-02E)
Gaz naturel (2002 ; 00E)
  Consommation  12,74 Gm3 (milliards de m3)
  Production  5,18 Gm3
  Exportation 0,03 Gm3
  Importation  7,53 Gm3
  Réserve  165,37 Gm3 (2002 ; 01-01-01E)
Pétrole (2002 ; 00E)
  Consommation  431 000 barils/jour (2002 ; 01E)
  Production  14 200 barils/jour (2002 ; 01E)
  Exportation  0 barils/jour
  Importation  354 790 barils/jour
  Réserve  114,88 G barils (2002 ; 01-01-01E)
Cartes Réseau de transport d'électricité (en polonais), zones d'activité des entreprises de distribution d'électricité
Déficit énergétique En 2001, la Pologne a compté des exportations nettes de 6,73 TWh (2002 ; 01)
Environnement

Dans les années 80, la Pologne était un des pays les plus pollués d'Europe et malgré une diminution de la pollution de l'air après les réformes des années 90, il reste beaucoup à faire. Bien que les émissions des gaz à effet de serre aient connu une diminution depuis 1989 suite à de nombreuses fermetures de vieilles centrales inefficaces et polluantes, la dépendance du pays face au charbon pour produire de l'électricité et le peu d'initiatives prisent dans le domaine des énergies renouvelables restent problématiques. (2002 ; 04-02)

Efficacité énergétique nd
Émissions de dioxyde de carbone
 (CO2 issu de combustibles fossiles)
84,5 M tonnes/an (2002 ; 99)
Ratification du protocole de Kyoto Non (2002 ; 17-09-02)
Politique énergétique et situation de l'industrie
Structure de l'industrie

La société publique Polskie Sieci Energetyczne (PSE) contrôle et gère le réseau de transport ainsi que les interconnexions. 33 compagnies de distribution d'électricité régionales se partagent le réseau de la distribution.
La déréglementation du secteur de l'électricité a entraîné le développement des activités de commerce et a encouragé la création d'une bourse d'échange. Par le biais de son contrat spot (du jour pour le lendemain), la Bourse de Varsovie Gietda Energii offre, depuis le premier juillet 2000, un moyen de gestion des risques de prix de l'électricité et de crédit, et permet de multiplier les sources d'approvisionnement. Les volumes d'échange ne représentent aujourd'hui que 0,5 à 2 % de l'électricité vendue en Pologne parce que dans le pays, 50 à 70 % du marché de l'électricité se fait par le biais de contrats à long terme dont les prix sont de 15 à 25 % supérieurs à ceux de la Bourse. Ceci explique pourquoi les producteurs ne sont pas prêts à mettre leur production en vente à la Bourse.
Avec 38 millions d'habitants et une consommation annuelle de près de 110 TWh, dont environ 50 TWh par l'industrie, la Pologne représente le plus gros marché d'électricité des PECO (Pays de l'Europe Centrale et Orientale). (2002; 18-02-01)

L'électricité est produite en Pologne par une combinaison de producteurs indépendants qui vendent leur électricité à l'entreprise d'État responsable du secteur de l'électricité PSE SA, et par la PSE elle-même. Le parc de production compte 17 centrales électriques et 19 centrales à production combinée presque toutes au charbon. (2002 ; 04-02)

Les auto producteurs en Pologne disposent de 2 641 MW de puissance installée et produisent 8 159 TWh par année, soit 7,7 % de la production d'électricité du pays. (2002 ; 01)

Contexte réglementaire

Le gouvernement polonais change de stratégie concernant la privatisation des entreprises d'électricité du pays et est maintenant disposé à céder à des entreprises étrangères des participations majoritaires dans ces entreprises. (10-01-01)*

Pour préparer son entrée dans l'Union européenne vers 2005, la Pologne a lancé un programme de déréglementation de son marché de l'énergie qui prévoit une ouverture totale du marché électrique pour fin 2005 de même que la privatisation progressive des centrales et des sociétés de distribution. Le seuil fixé pour les consommateurs pouvant choisir leur distributeur est à 40 GWh depuis le premier janvier 2000 et descendra à 10 GWh au premier janvier 2002, ce qui fera passer à environ 600 le nombre de clients éligibles. Pour faciliter cette ouverture, un régulateur a été nommé dont le rôle est de protéger le consommateur, en veillant au bon fonctionnement du marché et en approuvant les tarifs. (2002 ; 18-02-01)

La privatisation du secteur de la distribution ne se fera pas avant celle du secteur de la production. (20-04-01)*

Le gouvernement retarde jusqu'en 2002 la vente de deux distributeurs, le groupe G-4 et la STOEN de Varsovie. D'autres ventes de distributeurs sont repoussées jusqu'en 2003. (27-04-01)*

Le gouvernement a décidé de vendre plusieurs centrales cette année et d'attendre à l'an prochain pour faire de même avec les entreprises de distribution. L'État va offrir 45 % des parts de 7 centrales et 25 % dans le groupe G-8 (Nord), lequel est le plus important du pays. Une seule entreprise ne pourra contrôler plus de 15 % du marché électrique polonais. (20-06-01)*

À compter du 5 décembre 2002, tous les consommateurs polonais pourront choisir leur fournisseur d'électricité. (14-03-02)*

En septembre 1996, le gouvernement polonais a passé une loi qui visait à dénationaliser et à privatiser le secteur de l'électricité. Cette loi prévoyait de réduire le nombre de compagnies productrices de 35 à 7 et de privatiser le domaine de la production avant la fin 2001, mais depuis ce temps, les échéances ont été repoussées ; le bureau responsable de la régulation du secteur de l'énergie a constaté que le marché de l'électricité en Pologne ne sera pas compétitif avant 2 à 4 ans. (2002 ; 04-02)

Le gouvernement compte vendre les producteurs Ostroleka, Kozienice et Zespol Elektrowni Dolna Odra d'ici 2003. (25-03-02)*

L'État va privatiser à court terme le distributeur de Varsovie, Stoen. Cette entreprise est perçue comme la plus alléchante du secteur polonais de la distribution par les investisseurs. (22-03-02)*

Le gouvernement ne privatisera pas les centrales au charbon de Belchatow, Opole et Turow. (03-04-02)*

Les centrales thermiques utilisant le lignite seront fusionnées avec les mines qui les approvisionnent, alors que les centrales de Belchatow, Turow et Opole seront regroupées à titre de sources d'énergie stratégiques. Les unités de production restantes verront la majorité de leurs actions vendues au secteur privé. (08-04-02)*

Le gouvernement vend 60 % des parts de G8, la plus importante entreprise de distribution du pays, laquelle regroupe 8 distributeurs régionaux représentant 17 % du marché polonais. (19-07-02)*

La Polske Sieci Elektroenergetyczne  sera divisée en quatre filiales : PSE Operator sera responsable des systèmes de transfert de puissance, Electra se chargera des ventes, Elektrownie Szczytowo-Pompowe (ESP) s'occupera de la production d'énergie renouvelable et, finalement , Tel-Energo prendra en main le secteur des télécommunications. Cette division est le premier pas d'une restructuration plus complète qui se terminera par la privatisation de la compagnie. (22-07-02)*

Tous les consommateurs d'électricité polonais pourront choisir leur fournisseur après l'année 2005. (29-10-02)*

Dans les secteurs de la production et la distribution d'électricité, le processus de privatisation sera précédé par une période de transition qui se terminera en 2004. À la fin de cette période, le pays comptera 7 distributeurs ; les plus importants seront : K-7 (23,7 % du marché), L-7 (19 %), G-8 (16,1 %), et le plus modeste sera Warsa Stoen (5,5 %). (26-11-02)*

En 2004 en Pologne, les abonnés qui consomment plus de 1 GWh par année pourront choisir leur fournisseur. À partir de décembre 2006, le marché de l'électricité devrait être complètement libéralisé. (29-01-03)*

Le gouvernement polonais a approuvé une loi lui permettant de briser les contrats à long terme d'approvisionnement en électricité qui représentent 70 % des ventes d'électricité dans le pays. En vertu de cette loi, les contrats qui permettaient aux producteurs de vendre leur électricité au dessus du prix du marché seront annulés en échange d'une compensation. Les 3,2 G€ nécessaires aux compensations seront levées grâce à une émission d'obligation par une des filiales de la PSE. (07-01-04)*

Entreprises nationales Belchatow Power Station

Polske Sieci Elektroenergetyczne 

Gornoslaski Zaklad Elektroenergetyczny SA

Entreprise de production et de distribution électrique établie à Gliwice, en Silésie. En 1997, les revenus de l'entreprise s'établissait à 542 M$US et la valeur de ses actifs s'élevait à 320 M$US. Elle dessert une clientèle de 3 millions de personnes. (2000 ; 14-02-00)

Gornoslaski Zaklad Elektroenergetyczny SA sera privatisée, au moins partiellement. Le gouvernement polonais a décidé de vendre immédiatement 25 % des parts de l'entreprise. Une autre tranche de 15 % sera mise en vente d'ici la fin de 2000. (2000 ; 15-03-00)

Vattenfall possède 32 % du groupe de distribution GZE (sud de la Pologne) et souhaite en prendre le contrôle d'ici 2 ans. (2001 ; 05-07-01)

Polenergia

PreussenElektra (maintenant E.ON Energie, Allemagne), de même que PSE et Kulczyk Holding ont créé conjointement Polenergia, une entreprise d'exportation d'électricité polonaise vers l'Union Européenne. Un investissement initial de 7 M$US sera nécessaire pour la réalisation de la première phase, qui prévoit l'exportation de 3 TWh pour l'année 2001. En 2003, après 40 M$US d'investissement, c'est 10 TWh qui devraient être exportés via Polenergia. L'entreprise est détenue équitablement (33 % chacun) par les trois partenaires. (2000 ; 25-03-00)

Polski Concern Energtyczny (Poludniowego Koncernu Energetycznego SA) (PKE SA)

Polski Concern Energtyczny (PKE), une entreprise créée avec le support actif de l'État à partir de sept entreprises de production de plus petite taille (dont trois au moins nécessitent des travaux de modernisation) produit 17 % de l'électricité polonaise. (2001 ; 08-05-01)

STOEN est le distributeur d'électricité pour quasi la totalité des foyers et des institutions de Varsovie ; l'entreprise est responsable de 5 % de toute la distribution d'électricité en Pologne. (11-10-02)*

Ententes de coopération
nd
Associations énergétiques Baltic Ring Electricity Co-operation (BALTREL) ; CENTREL ; Union pour la Coordination du Transport de l'Électricité (UCTE) ;

 

Production

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy 2002 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Union européenne. Site, 2002 ; Centre de l'énergie renouvelable de la Baltique (EC BREC). Site, 2002 ;

Investissements

Le gouvernement prévoit augmenter la puissance installée du pays de 4 000 MW à 7 000 MW en 2010. Il entend se reposer sur les investisseurs étrangers pour atteindre cet objectif. (2001; 01-01)

Thermique nd
Patnow II : Construction

Le consortium de banques (dont la BERD) qui participait à hauteur de 392 M$US au projet Patnow II (460 MW, lignite) s'en retire en raison des retards qui s'accumulent. La Zespol Electrowni PAK devra trouver d'autres sources de financement pour achever son projet de centrale. (24-05-02)*

À cause de la faillite d'Elektrim, Patnow-Adamow-Konin (PAK) devra se trouver d'autres sources de financement pour terminer Patnow II qui devait entrer en service en septembre 2004. (23-09-02)*

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a approuvé un prêt de 75 M€ sur 14 ans au producteur d'électricité ZE PAK pour terminer les travaux de construction de la centrale au charbon Patnow II. Elektrim, propriétaire de 38,5 % de ZE PAK, avait déjà réussi à amasser 120 M€, mais il manquait encore 450 M€ pour achever la centrale.
La construction de la centrale est assurée par SNC-Lavalin (Québec, Canada). (30-01-04)*

  Starachowice : Construction Caterpillar Power Venture, une filiale du groupe Caterpillar Inc. (États-Unis), construira une centrale de cogénération de 37 MW dans la ville de Starachowice en Pologne. Le projet, entièrement privé, nécessitera des investissements de 42 M$US. (29-09-03)*
Éolienne

En novembre 2001, Poludniowego Koncernu Energetycznego SA (PKE SA) a annoncé la construction de deux parcs d'éoliennes d'une puissance de 12 MW chacun sur la côte de la Pologne et dans les montagnes au sud du pays. (2002 ; 04-02)

En 1999, il y avait 14 parcs d'éoliennes en Pologne d'une puissance installée globale de 3,5 MW et une cinquantaine de petites turbines éoliennes indépendantes. (2002 ; 05-09-00)

  Nowy Tomyls & Slawno : Construction L'entreprise étasunienne Cannon Power Corporation est prête à investir 300 M$US d'ici la fin de 2005 dans la construction de parcs d'éoliennes en Pologne. Le premier parc prendra place près de Nowy Tomyls dans l'ouest de la région de Wielkopolska et aura une puissance installée de 50 MW. Le second parc sera construit près de Slawno au nord de la région Zachodnipormorskie. (29-08-03)*
Géothermique

Le potentiel de l'énergie géothermique de la Pologne est important, surtout dans la partie méridionale du pays, mais pour l'instant il demeure presque inexploité. (2002 ; 03-00)

Il y a deux centrales géothermiques en usage en Pologne. Elles sont localisés à Banska aux contreforts des Tatras (4,5 MW, 70 MW sont planifiés) et à Pyrzyce (15 MW, 50 MW sont planifiés). Une autre centrale est projetée à Mszczonów (7,3 MW) près de Varsovie. (2002 ; 05-09-00)

Hydroélectrique

Bien qu'il soit important, le potentiel hydroélectrique de la Pologne demeure largement inexploité.
Seulement 11 des 21 centrales hydroélectriques du pays ont une puissance installée de plus de 10 MW. (2002 ; 03-00)

De 1996 à 1998, 71 petites centrales hydroélectriques ont été mises en service en Pologne. (2002 ; 05-09-00)

Nucléaire Il n'existe aucune centrale d'énergie nucléaire en Pologne, mais le pays possède 5 réacteurs de recherche. (2002 ; 11-02-02)
Solaire L'utilisation de cellules photovoltaïques est virtuellement inexistante en Pologne. (2002 ; 05-09-00)

 

Transport

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy, 2002 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Association polonaise des transporteurs et des distributeurs d'électricité (PTPIREE). Site, 2002 ; Polska Agencja Informacyjna S.A. Site, 2002 ; Showcase Europe. Site, 2002 ;

Réseau En Pologne, le réseau de transport d'électricité se compose de 12 692 Km de lignes, dont 114 Km de lignes à très haute tension de 750 kV, de 4 677 Km de lignes à 400 kV, de 7 901 Km de lignes à 220 kV et de 27 Km de lignes à 110 kV. (2002 ; 03-02)
Interconnexions
Allemagne  L'Allemagne possède une interconnexion avec la Pologne. (2002 ; 01)
   
Bélarus   Le Bélarus possède une interconnexion avec la Pologne. (2002 ; 01)
   
Lituanie Une étude de faisabilité concernant la construction d'un pont énergétique entre la Pologne et la Lituanie sera présentée fin septembre début octobre 2002. Le projet d'interconnexion sera présenté à la Banque européenne pour la reconstruction et le développement. Le coût du projet est estimé à 384 M$US. La moitié de ce montant sera transférée par l'Union européenne. Le pont énergétique doit servir surtout au transport de l'électricité vers l'Europe occidentale. (2002 ; 20-08-02)
   
République Tchèque   La République Tchèque possède une interconnexion avec la Pologne. (2002 ; 01)
   
Slovaquie   La Slovaquie possède une interconnexion avec la Pologne. (2002 ; 01)
   
Suède  Depuis l'été 2000, une interconnexion relie la Suède et la Pologne. (2000 ; 00)
   
Ukraine   L'Ukraine possède une interconnexion avec la Pologne. (2002 ; 01)
 

 

Distribution

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy, 2002 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Association des transporteurs et des distributeurs d'électricité polonaise (PTPIREE). Site, 2002 ; Électricité de France (EDF). Site, 2002 ;
Réseau

Le réseau polonais de distribution d'électricité est composé de 274 Km de lignes de moyen voltage et 380 000 Km de lignes de bas voltage. (2002 ; 01)

33 compagnies de distribution d'électricité régionales se partagent le réseau de la distribution ; les 10 distributeurs les plus importants représentent 50 % du marché et certains se regroupent dans la perspective de leur prochaine privatisation. (2002; 18-02-01)

Nombre de clients 15 390 797 (dont 11 330 610 particuliers qui comptent pour un peu plus de 20 % de consommation totale de la Pologne). (2002 ; 01)
Service Entre 1990 et 2000, les tarifs d'électricité pour les particuliers polonais ont augmenté cinq fois plus que ceux des consommateurs industriels, mais la différence de tarif de ces deux types de consommateurs demeure beaucoup plus élevée que celle que l'on retrouve dans l'Union européenne. (29-01-03)*

 

Entreprises étrangères

Sources : USA. Department of Energy. Energy Information Administration / Office of Fossil Energy, 2002 ; Hydro-Québec. Revue de presse internationale ; Rapports annuels d'entreprises ; Électricité de France (EDF). Site, 2002 ;
Entreprises des pays membres de la Francophonie
EDF

Le Groupe EDF possède en Pologne 4 filiales de production : une centrale au charbon à Rybnik (1725 MW) en partenariat avec EnBW, une centrale de cogénération à Cracovie (450 MW) (ECK SA), une centrale de cogénération à Wroclaw (Kogeneracja), en consortium avec EnBW, une centrale de cogénération à Gdansk (ZEcWybrzeze). EDF est également présent à travers la société DALKIA Termika SA. Ensemble, les deux partenaires ont pris des participations dans la centrale électrique et thermique de Zielona Gora dans l'ouest de la Pologne, et plus récemment, dans deux centrales électriques de Torun dans le nord de la Pologne.
EDF s'est associé à EnBW pour développer la vente de l'énergie et des services associés à travers une coentreprise implantée à Varsovie. (2002; 18-02-01)

EDF et Dalkia (filiale de Vivendi Universal) achètent 45 % (11 M $ US) des parts de Zielona Gora, à 23 Km à l'ouest de Varsovie. (05-07-01)*

Tractebel Tractebel a acheté 25 % des actions de la centrale de Polaniec, d'une puissance installée de 2000 MW, située à 60 km de Varsovie. Tractebel a déboursé 83 M$US pour cette acquisition. (2000 ; 07-04-00)
Liste EDF (France) ; Dalkia (France) ; Tractebel (Belgique) ;
Autres entreprises
PSEG

PSEG a conclu un accord avec le gouvernement polonais pour l'achat de 35 % des parts de la centrale au charbon de Skawina (590 MW), laquelle alimente 3 distributeurs locaux. L'entente prévoit l'acquisition par PSEG de parts supplémentaires, ce qui fera de cette entreprise l'actionnaire majoritaire de Skawina. (24-01-02)*

PSEG a acheté 35 % du capital de la centrale au charbon de Skawina pour 24,8 M$US et prévoit investir 56 M$US pour rendre la centrale conforme aux normes environnementales. (2002 ; 04-02)

RWE RWE (Allemagne) a acheté 85 % du distributeur d'électricité Stoen en Pologne pour 377 M$US. (10-12-02)*
Zydkraft

Sydkraft a acquis 70 % (1,4 M$US) des parts de la centrale de Zaklad Energetyczny Zlotow (104 MW) qui fournit l'électricité à 12 000 clients à Zlotow. (04-12-01)*

Sydkraft a annoncé qu'elle allait se retirer de Pologne.
Sydkraft possède dans le pays 70% de Sydkraft Zlotow ; 63 % de EC Slupsk ; 48,6 % de Ostrowski Zaklad Cieplowniczy ; 48 % de PEC Ustka et 100 % de Sydkraft Term, une entreprise spécialisée dans les solutions de chauffage individuel. (02-12-03)*

Liste Cannon Power Corporation (États-Unis) ; Caterpillar Inc. (États-Unis) ; E.ON Energie (Allemagne) ; PSEG (États-Unis) ; RWE (Allemagne) ; Sydkraft (Suède) ; Vatenfall (Suède) ;

Note : 
La mention « A » suivant la date inscrite à « Dernière modification » atteste que le contenu de la fiche a été remis à jour et normalisé.     
Les chiffres entre parenthèses indiquent la date de publication suivie de la date de disponibilité des données quand elle est connue.
La lettre E signifie une estimation.
L’étoile suivant la date des données signale que ces données proviennent de la Revue de presse internationale d’Hydro-Québec.

 N.B. Pour une image plus complète de la situation en Pologne, consultez également l'index Pologne.