Retourner aux articles

Près de 14000 francophones se forment à l’économie de l’environnement et la gestion des ressources naturelles

Télécharger le billet au format PDF

Du 1er au 28 mars 2021 s’est tenue la 3e session de la formation en ligne et ouverte à tous (MOOC ou CLOM) intitulée « Économie et gestion de l’environnement et des ressources naturelles » organisée par l’IFDD, organe subsidiaire de l’OIF, et l’Université Senghor d’Alexandrie, avec le soutien financier de la Fondation MAVA.

Elle a rassemblé 13942 apprenants originaires de 43 états et gouvernements membres de l’OIF, qui ont suivi pendant quatre semaines les enseignements dispensés sur la plateforme numérique de l’initiative Objectif 2030 . 6799 d’entre eux ont également participé avec succès à l’évaluation des connaissances acquises et obtenu leur attestation de réussite.

Le cours proposait de renforcer les capacités des acteurs francophones pour la gestion économique de l’environnement, en donnant un éclairage dans divers contextes. Il mettait non seulement l’accent sur les principes et outils majeurs de l’économie de l’environnement, mais aussi sur la gestion pratique des ressources naturelles, grâce à plusieurs cas pratiques. Cette formation était destinée à un large public, professionnel ou non de l’économie.



Katy Gabriella Célestin
, d’Haïti, loue ainsi cette contribution enrichissante à son parcours professionnel, qui lui a permis de consolider ses connaissances et de confirmer sa passion pour le domaine de l’environnement.



Salifou Ouedraogo, du Burkina Faso, exprime également son enthousiasme: “Vraiment c’est avec un réel plaisir que je suis ce cours en ligne. De la précision il y en a, également de la concision ! Ce qui facilite la compréhension des différents modules. Après avoir validé la première formation « Comprendre et analyser les enjeux du développement durable », j’ai automatiquement renouvelé mon inscription à cette deuxième formation. C’est une façon pour d’exprimer ma totale satisfaction”.

Même ceux avec des connaissances préalables dans la matière y ont trouvé leur compte, comme Jean-Paul Kumakete Bundjembo, doctorant en économie et développement originaire de RDC: “La formation que je viens de suivre avec fruit m’a permis d’approfondir plusieurs notions d’écodéveloppement. Le module en rapport avec les politiques environnementales était particulièrement intéressant pour moi, dans la mesure où l’approche souhaitée est la synergie entre les acteurs politiques, les associations, les entreprises et les individus. Dans l’ensemble, ma vision du monde en matière de gestion de l’environnement est plus que renforcée. J’ai déjà eu à conduire une équipe de reboisement dans la périphérie de N’Sele à Kinshasa. Ce que j’ai appris m’amène à poursuivre ce travail combien vivifiant et bénéfique pour toute l’humanité.

Avec ce deuxième CLOM diffusé cette année, l’initiative Objectif 2030 a déjà formé 32993 personnes en 2021, et 151660 depuis ses débuts en 2017. Les apprenants bénéficient maintenant d’une pause d’une semaine avant de reprendre le chemin de l’enseignement le 5 avril prochain avec une session de CLOM consacrée au droit et à la protection de l’environnement. La formation s’adresse là encore à un public large puisque son objectif est de permettre à une grande diversité d’acteurs francophones de se familiariser avec ce domaine du droit.

Plus d’informations sur les formations et projets accompagnés par l’initiative Objectif 2030