Paludisme
Partager Facebook

L’Université de Kinshasa développe 13 innovations pour lutter contre le paludisme

Lionelle Ngo-Samnick

Publié par
Lionelle Ngo-Samnick

Pour le cadre des activités du Centre de recherche et d’innovation technologique en environnement et en sciences de la santé (CRITESS) » de l’Université de Kinshasa, le Professeur Patrick MEMVANGA BONDO a révélé la liste des treize (13) innovations en santé-environnement retenues lors de leur premier appel organisé du 15 décembre 2021 au 15 janvier 2022.

Il s’agit des 13 projets d’innovations suivants:

  1. Développement et mise en œuvre d’une application mobile sur smartphones et tablettes pour l’identification et la minimisation des interactions médicamenteuses des produits pharmaceutiques en circulation en RDC  par Monsieur Arvy LUZAYANA WAMBA, Finaliste en Sciences pharmaceutiques, 25 ans
  2. Développement et validation des méthodes analytiques basées sur la spectroscopie vibrationnelle proche infrarouge portable pour le contrôle de la qualité des moustiquaires imprégnées d’insecticides par Madame Patience BINIANDGIE MULUNDA, Pré-finaliste en Sciences Pharmaceutiques, 25 ans et Madame Christine AMANI MUNGO, 4ème année en Sciences Pharmaceutiques, 22 ans
  3. Fabrication d’excipients pharmaceutiques et/ou cosmétiques à partir d’amandes de mangues, de safous (Dacryodes edulis) et d’avocats en utilisant des solvants verts d’extraction comme l’eau et le CO2 supercritique par Monsieur Régule BOTHA SINDANI, apprenant en 3ème cycle à la Faculté des Sciences pharmaceutiques, 28 ans
  4. Mise en place d’un mini digesteur doté d’un système optimisé de production de biogaz par Madame Elysée MUKEBU MUKEBU, assistante au département de Chimie et Industrie de la Faculté des Sciences, 32 ans
  5. Développement et validation d’une méthode générique d’analyse des médicaments antipaludiques par chromatographie en couche mince haute performance (HPTLC – High Performance Thin Layer Chromatography) par Monsieur Eben-Ezer IVE KITENGE, Assistant à la Faculté des Sciences Pharmaceutiques, 28 ans et Madame Grâce Gisela NKAKAPEN MEKAH, Finaliste en Sciences Pharmaceutiques, 23 ans
  6. Mise au point d’un antipaludéen obtenu à partir de l’huile des graines de Makasu ya ba Pygmées par Monsieur Joachim MUYUMBA NSOMUE, Assistant à la Faculté des Sciences, 27 ans
  7. Mise au point d’une forme pharmaceutique à base de nanoparticules larvicides biosynthétisées à partir des plantes potagères et maraîchères du Bassin du Congo par Madame Miryam LUZALA MUKANDE, Finaliste en Sciences Pharmaceutiques, 24 ans et Madame Eunice ZOLA NDONGA, Pré-finaliste en Sciences Pharmaceutiques, 22 ans
  8. Développement et évaluation de l’activité antimalarique de co-formulations lipidiques auto-émulsionnantes à base de dioncophylline A, un alcaloïde peu soluble isolée d’espèces congolaises du genre Ancistrocladus, et d’un dérivé d’artémisinine par Monsieur Felly MUAMBA KASHALA, Finaliste en Sciences Pharmaceutiques, 24 ans
  9. Valorisation énergétique des déchets organiques de la Ville de Kinshasa par digestion anaérobie par Monsieur Beaudrique NSIMBA MBOKO, Doctorant,  33 ans
  10. Développement d’un excipient et d’un aliment fonctionnel dotés de propriétés immunostimulantes: vers une approche thérapeutique et nutritionnelle combinée pour le traitement du paludisme par Madame Patricia SALUMU WASHA, Finaliste en Sciences pharmaceutiques, 24 ans et Monsieur Miguel LELO NDOMBASI, Finaliste en Sciences pharmaceutiques, 25 ans
  11. Synthèse verte de nanoparticules d’oxyde de zinc larvicides à partir des plantes potagères et maraichères de la RDC par Madame Rebecca SIKUMBILI, Assistante à la Faculté des Sciences, 24 ans et Monsieur José MILWAN TADIE, Assistant à la Faculté des Sciences, 28 ans
  12. Développement de biomembranes filtrantes et photocatalytiques à base de celluloses des feuilles de maïs et de bagasse de canne à sucres fonctionnalisées avec des nanoparticules d’argent biosynthétisées à partir de plantes potagères. Application à l’élimination des polluants organiques et biologiques présents dans les eaux de boissons et de surface par Monsieur Benny VUANGI MATETA, Finaliste en Sciences pharmaceutiques, 23 ans
  13. Formulation de préparations dermiques répulsives à base d’extraits de plantes issues de la biodiversité congolaise biosynthétisées ou pas en nanoparticules métalliques par Monsieur Sebastien WENDJI NLABA, Finaliste en Sciences pharmaceutiques, 24 ans et Monsieur Josué MATUASILUA KIKUNDI, Finaliste en sciences pharmaceutiques, 25 ans

Découvrez sur ce lien la liste officielle du Coordonnateur du CRITESS sur les projets d’innovations en cours d’incubation.

Un deuxième appel à projets a été lancé du 22 mars 2022 au 22 avril 2022 pour le financement de deux (02) innovations complémentaires sur les thématiques suivantes:

  • La mise au point d’un traitement adjuvant pour lutter contre les complications liées au paludisme
  • La mise au place d’une stratégie analytique pour contrôler la qualité des médicaments antimalariques à base de plantes.

 

Pour rappel, l’Université de Kinshasa est une entité tierce du PDTIE soutenue par le Fonds ACP pour l’Innovation, une des composantes du Programme de Recherche et d’Innovation de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, un programme mis en œuvre par l’OEACP, avec la contribution financière de l’Union européenne.

 

L’infolettre de l’IFDD

Inscrivez-vous

Tree illustration

Ce site web utilise les cookies

Nous vous informons que ce site utilise des cookies pour assurer que notre site est conviviale et pour garantir une expérience optimale. En poursuivant sur ce site, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité.