Retourner aux articles

Près de 18 000 apprenants se forment à l’Économie et la gestion de l’environnement et des ressources naturelles

Télécharger le billet au format PDF

Du 8 juin au 5 juillet 2020 s’est tenue la 2e session de la formation en ligne et ouverte à tous (MOOC ou CLOM) intitulée « Économie et gestion de l’environnement et des ressources naturelles » organisée par l’IFDD, organe subsidiaire de l’OIF, et l’Université Senghor d’Alexandrie, avec le soutien financier de la Fondation MAVA.

Elle a rassemblé 17641 apprenants originaires de 45 états et gouvernements membres de l’OIF, qui ont suivi pendant quatre semaines les enseignements dispensés sur la plateforme numérique de l’initiative Objectif 2030 . 9587 d’entre eux ont également participé avec succès à l’évaluation des connaissances acquises et obtenu leur attestation de réussite.

Le cours proposait de renforcer les capacités des acteurs francophones pour la gestion économique de l’environnement, en donnant un éclairage dans divers contextes. Il mettait non seulement l’accent sur les principes et outils majeures de l’économie de l’environnement, mais aussi sur la gestion pratique des ressources naturelles, grâce à plusieurs cas pratiques. Cette formation était destinée à un large public, professionnel ou non de l’économie.

François Walky, d’Haïti, explique ainsi que ce cours lui a permis de bien maitriser la relation existant entre l’économie, la protection de l’environnement et la gestion des ressources naturelles. Jamilou Issoufou, du Niger, loue lui la qualité de la formation, et surtout la manière dont les concepts sont présentés de manière simple et pratique. De la même manière, Jeannette Elia Delesi a particulièrement apprécié les exemples concrets qui parsèment la formation.

Nombreux sont les étudiants à se projeter dans l’avenir grâce à ces enseignements. Alexis Saa Sandouno, employé d’une institution financière en Guinée, explique ainsi qu’il pourra désormais faire un rapport entre [leurs] financements et l’impact que cela pourrait avoir sur la nature. Glorifie Koji, de la RDC, estime, lui, que les connaissances acquises lui permettront de combattre les externalités négatives dans son pays, où l’on assiste à des problèmes très sérieux avec les entreprises minières.

Avec ce troisième CLOM diffusé cette année, l’initiative Objectif 2030 a déjà formé 53 004 personnes en 2020. Les apprenants bénéficient maintenant d’une pause estivale et les cours reprendront le 31 août avec une formation sur l’Évaluation environnementale des politiques et projets de développement qui durera jusqu’au 25 octobre 2020. La formation s’adresse là encore à un public large et constitue une base pour les personnes intéressées par la pratique de l’évaluation environnementale dans l’espace francophone.

Plus d’informations sur les formations et projets accompagnés par l’initiative Objectif 2030