Fiche technique PRISME – La petite hydroélectricité – 2012

Fiche technique PRISME – La petite hydroélectricité – 2012

Thématique : Les énergies nouvelles et renouvelables - Fiche no 7

Sommaire

Pour les pays en développement riches en eaux, le déficit énergétique, notamment des zones éloignées et périurbaines, les projets de petites centrales hydroélectriques sont très utiles. En particulier les petites centrales autonomes (non reliées au réseau) sont exploitées pour fournir l’électricité aux populations rurales et remplacent avantageusement les groupes électrogènes au diesel ou autres sources fossiles.

Comme pour les grandes centrales hydroélectriques, les petites centrales produisent l’électricité à partir d’un flux énergétique créé par l’eau passant d’une énergie mécanique dans une turbine à une énergie électrique grâce à un générateur. Cette eau peut provenir :

    • d’un simple cours d’eau ou de source dont le débit est exploité par une hydrolienne
    • d’une rivière avec chute d’eau de quelques mètres de haut à plusieurs centaines de mètres de haut
    • d’un réseau d’approvisionnement en eau potable
    • d’un réseau d’évacuation des eaux usées ou des eaux de drainage
    • d’un réseau d’évacuation des eaux d’une industrie de transformation (ex. : agroalimentaire)

Certaines installations se contentent du simple courant (énergie cinétique) du cours d’eau pour produire l’électricité sans passer par une conduite d’amenée ou une conduite forcée. Dans ce cas, la turbine est installée directement dans le cours d’eau. Elle peut être retenue par des éléments flottants, c’est le cas des hydroliennes de surface, ou encore plongée dans l’eau et retenue au fond du cours d’eau, c’est le cas des hydroliennes immergées.

Cette fiche traite des forces et faiblesses de la petite hydroélectricité, donne la description technique des composantes des différentes sortes d’installation, et définit les stratégies de mise en oeuvre, dont l’étude d’impact environnemental et des effets sur les populations.

Deux études de cas, le village de Ban Namba au Laos et Antétézambato à Madagascar, sont illustrées brièvement.

Partenaires

Il n'y a pas de partenaires pour cette publication.

Boufeldja Benabdallah, Consultant international en développement durable et énergies renouvelables, RS-ISO 26000 (Canada)

Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD)

Publication : 2012

Pages : 8