Partager Facebook

Sélection des microprojets de jeunes sur les chaînes de valeur agropastorales au Sahel

Lionelle Ngo-Samnick

Publié par
Lionelle Ngo-Samnick

En 2023, Vétérinaires Sans Frontières Belgique (VSF-B), bureau du Niger, a formé et accompagné 63 jeunes dont 40 jeunes étudiants d’Afrique de l’Ouest et 20 jeunes femmes rurales nigériennes sur les bonnes pratiques agropastorales, pour une intégration agriculture – élevage respectueuse de l’environnement.  A l’issue de ces formations, les apprenants ont été invités à mettre en pratique les connaissances acquises et à élaborer des propositions de projets leur permettant de renforcer leurs activités d’agriculture durable et intégrées.

Dans le cadre de l’Action « Appui aux Chaines de Valeurs Agropastorales au Sahel » financé par le projet NEXUS de l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), avec le soutien financier du gouvernement du Québec, dix (10) micro-projets de jeunes ont été retenus pour bénéficier d’une subvention.

Dans la catégorie des jeunes étudiants, il s’agit des sept (7) projets suivants :

  1. La Ferme Agriculture Durable et Rentable (ADR) par Monsieur Ibrahima Kanta Abdel Hafiz vise la production de 3,5 tonnes d’oignon par an, en utilisant des techniques agricoles (fumure organique, biopesticide, etc.) afin de préserver l’environnement.
  2. L’Entreprise Agri-Environnement par Monsieur Sahirou Oumarou Abdourahamane, base son activité sur la transformation et la commercialisation de 15 tonnes par an de produits maraîchers notamment la tomate, le gombo et le moringa.
  3. La Ferme digitale et écologique par Monsieur Soumaila Amadou Ouzeifa met l’accent sur la production annuelle de 9 tonnes de fruits et légumes biologiques.
  4. La Valorisation des déchets ménagers dégradables et organiques en compost par Monsieur Ousseini Wakasso Abdoul Wahid consiste à mettre en place un système de tri, de collecte et de valorisation de 48 tonnes de déchets périssables par an pour un chiffre d’affaires annuel d’environ 12,5 millions.
  5. La Ferme agricole intelligente et intégrée régionale de Maradi « Green Tech Innovation – Hasken Zamani » par Monsieur Abdoul Rachidou Sadissou est spécialisée dans la production maraichère biologique avec l’objectif de commercialiser 20 tonnes de produits frais par an.
  6. La Production de produits maraichers et plants fruitiers biologiques “ Ma-Aykata ” par Monsieur Ibrahima Guimba Bachirou est une ferme intégrée de production de produits maraîchers, des plants fruitiers biologiques et d’élevage des poules locales et pondeuses.
  7. La Ferme intégrée des cultures agroforestières de Garou (FICAF/G) par Monsieur Boubacar Hamadou Issa est une entreprise de production agricole et animalière. Sur le plan agricole, la ferme produit du moringa, de la tomate, de la pomme de terre, du poivron, des aubergines, de la laitue et du piment. En ce qui concerne la production animale, il s’agit de la pisciculture, de l’aviculture et de l’embouche.

Dans la catégorie des jeunes femmes rurales, il s’agit des trois (3) projets suivants :

  1. L’Élevage de poules et pintades  (aviculture) par Madame Aïchatou Chaibou. Expérimentée dans l’élevage de poules et pintades, Mme Aïchatou Chaibou a commencé à mettre en œuvre les connaissances acquises lors de la formation ; notamment, la mise en poulailler des sujets au lieu de les laisser en divagation. Ce qui contribue à réduire les risques de maladie et de perte. En plus, elle a adapté un plan de prophylaxie.
  2. L’Élevage de poules et pintades  (aviculture) par Madame Fati Bachirou. Forte de son expérience en aviculture, Mme Fati Bachirou continue de développer son activité après, la formation. Elle a commencé à mettre en œuvre les connaissances acquises  notamment la mise en poulailler des sujets au lieu de les laisser en divagation. Ce qui contribue à réduire les risques de maladie et de perte. En plus, elle a adapté un plan de prophylaxie.
  3. L’Embouche ovine par Madame Zeinabou Harouna. Elle possède une grande expérience dans l’embouche de petits ruminants. Depuis la formation, elle a adapté les bonnes pratiques en élevage. Elle embouche aujourd’hui quatre (4) ovins et le cycle ne dépasse pas les trois (3) mois. Elle répète ainsi l’action trois à quatre fois l’année.

 

Les dix jeunes retenus seront progressivement contactés par VSF-B pour la signature des conventions de financement puis le décaissement des subventions en deux tranches pour leur permettre d’améliorer la réalisation de leurs activités .

Pour rappel, l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) met en œuvre le projet NEXUS en Afrique de l’Ouest portant sur une approche vertueuse axée sur les synergies positives entre l’agriculture, l’énergie, l’énergie, le climat et la biodiversité, avec l’implication de la Représentation régionale de l’OIF en Afrique de l’Ouest (REPAO) et le soutien financier du Gouvernement du Québec. Dans ce cadre, VSF-B met en œuvre l’action «Appui aux chaînes de valeurs agropastorales au Sahel ».

 

L’infolettre de l’IFDD

Abonnez-vous !

Tree illustration

Ce site web utilise les cookies

ATTENTION : toutes nos formations sont gratuites.

L’IFDD-OIF ne demandera jamais de frais ou de dépôt pour s’inscrire et participer à une formation ou toute autre activité. Nous vous informons que ce site utilise des cookies pour assurer que notre site est conviviale et pour garantir une expérience optimale. En poursuivant sur ce site, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité.