Un secteur minier responsable

Un secteur minier responsable

Sommaire

Le secteur minier présente des enjeux importants à travers le monde et plus particulièrement en Afrique où ce secteur contribue significativement à l’essor de l’économie du continent. La bonne gouvernance été identifiée comme étant au coeur des préoccupations de la Francophonie depuis la Déclaration de Bamako (en 2000) et surtout celle de Saint-Boniface de 2006 dans lesquelles les Chefs d’État et de Gouvernement se sont engagés « à collaborer à la réalisation des initiatives prises notamment par les Nations Unies pour surveiller et empêcher l’exploitation et le transfert international illégal de ressources naturelles, ainsi qu’à appuyer les mesures de contrôles volontaires, comme le Processus de Kimberley et les Principes directeurs pour les entreprises multinationales de l’organisation de coopération et de développement économiques, et à encourager l’adoption volontaire des principes de responsabilité sociale des entreprises par ceux qui participent à l’exploitation des ressources naturelles ».

La Francophonie a ainsi porté cet engagement durant le Sommet de Québec 2008 pour « promouvoir la transparence, la responsabilité et la bonne gouvernance dans le secteur des industries d’extraction, notamment en vue de prendre en compte la dimension des ressources naturelles dans les conflits armés et les situations ».

Afin de circonscrire les enjeux et les défis, la responsabilité sociétale des entreprises s’inscrit actuellement dans les objectifs managériaux des entreprises minières où les passifs du passé, les enjeux du présent et les risques émergents sont considérés avec les parties prenantes. La RSE est une condition essentielle de durabilité des projets. Elle a pour avantage de permettre aux chefs d’entreprise et aux parties prenantes de réfléchir au modèle de développement des projets et d’en assurer ainsi le succès économique, social et culturel, tout en gérant adéquatement les impacts environnementaux.

L’idée de cet ouvrage se veut d’être un bilan de l’ensemble des travaux qui se sont tenus en marge des ateliers de concertation sur l’initiative de la Francophonie et de présenter les différents axes prioritaires pour sa mise en oeuvre.

Elle se veut enfin de poursuivre la réflexion autour des différents enjeux du secteur minier et de faire des recommandations idoines pour faire de l’industrie extractive un secteur de développement pour les pays d’Afrique dans la lutte contre la pauvreté.

ISBN : 978-2-89481-261-7

ISBN version imprimée : 978-2-89481-260-0.


Partenaires

Il n'y a pas de partenaires pour cette publication.

Collectif.

Sous la coordination de :

  • Tounao Kiri, Spécialiste de programme, Stratégies nationales et cadres institutionnels du développement durable,
  • Marcel Klassou, Attaché de programme, Stratégies nationales et cadres institutionnels du développement durable,
  • Jeannine Ilboudo, Assistante de programme, Stratégies nationales et cadres institutionnels du développement durable.

Points de repère, No 27

Collaboration à la conception et comité de relecture

  • Lorraine Simard, Consultante RSE, Présidente-fondatrice, CBleue inc,
  • Ely Katembo, Consultant RSE, Président du Groupe Katembo,
  • Moussa Sylla, Consultant RSE, Administrateur Général de GEOMIN SA.

Service information et documentation de l?IFDD

  • Louis-Noël Jail, Chargé de communication, Responsable du Service Information et documentation,
  • Marilyne Laurendeau, Assistante de communication.

Jean-Pierre Ndoutoum, Directeur de l’IFDD

Publication : 2017

Pages : 126

Tirage : 500 exemplaires

Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Québec, Bibliothèque et Archives Canada.

Prix de vente : 30,00 $CAD