Irrigation agricole par pompage solaire en Mauritanie
Partager Facebook

Appel à contributions sur les bonnes pratiques portant sur l’intégration « Climat, eau, énergie, biodiversité et agriculture » en Francophonie

Lionelle Ngo-Samnick

Publié par
Lionelle Ngo-Samnick

Les défis mondiaux de plus en plus complexes ont des conséquences désastreuses sur les moyens de subsistance, l’autonomisation et les conditions de vie générales des populations vulnérables comme les femmes et les jeunes. C’est le cas des changements climatiques aux effets multiformes qui s’accompagnent à leur tour de tout une chaîne d’impacts comme l’augmentation de la fréquence, de l’intensité ou de la durée des phénomènes climatiques extrêmes, la submersion de nombreuses terres jusqu’alors émergées, l’érosion hydrique ou éolienne des sols, la salinisation des sols, la dégradation des écosystèmes et la perte de la diversité biologique … Les répercussions sur les sociétés et leurs activités notamment agricoles sont alors nombreuses.

Le développement résilient au climat est favorisé par l’intégration des niveaux de gouvernance et des secteurs. Le GIEC, dans son 6e rapport d’évaluation, met d’ailleurs l’accent sur les solutions qui englobent les interconnexions entre les réponses aux changements climatiques, le développement durable et la transformation. L’eau, l’énergie, l’agriculture et la biodiversité sont de plus en plus importants pour la mise en œuvre des réponses climatiques. Le même rapport accorde une attention particulière à la prise en compte des connaissances autochtones et locales.

Dans le même temps, la Secrétaire générale de la Francophonie s’est engagée à favoriser le partage des bonnes pratiques pour mutualiser et mettre en échelle les succès existants dans les pays et gouvernements membres. Dans cette logique, un appel à contributions portant sur les bonnes pratiques de l’intégration « Climat, eau, énergie, biodiversité et agriculture » en Francophonie est lancé du 10 mai au 30 juin 2022 pour soutenir une action climatique inclusive, efficace et durable.

L’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) lance un appel à contributions sur les bonnes pratiques mettant en exergue de façon harmonieuse les interconnexions et les inter-relations entre l’eau, l’énergie, la biodiversité et l’agriculture.

Cet appel à contributions est ouvert à tous : organisations internationales, État et gouvernement membre, acteurs non étatiques et autres personnes physiques et morales. Les bonnes pratiques retenues seront valorisées dans le cadre des Assises francophones sur les bonnes pratiques du nexus agriculture – eau – énergie – biodiversité qui auront lieu en décembre 2022 à Niamey ( Niger).

Les bonnes pratiques proposées doivent être avoir déjà été mises en œuvre. Il ne s’agit pas d’un financement de bonne pratique, mais d’un appel au partage d’expérience. Votre présentation doit refléter ce que vous avez mis en œuvre.

Participez à cet appel à contributions sur la plateforme dédiée à cet effet. Il s’agira de présenter de façon détaillée la bonne pratique suggérée et son potentiel de démultiplication.

La date limite des contributions est fixée au lundi 30 juin 2022.

Les meilleures pratiques retenues seront également documentées et vulgarisées  par l’IFDD dans le cadre de sa nouvelle programmation 2023-2026.

L’infolettre de l’IFDD

Inscrivez-vous

Tree illustration

Ce site web utilise les cookies

Nous vous informons que ce site utilise des cookies pour assurer que notre site est conviviale et pour garantir une expérience optimale. En poursuivant sur ce site, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité.