Communiqué 17 mars 2022 IFDD
Partager Facebook

Perte croissante de la biodiversité: La Francophonie contribue à la prise de décisions fortes

IFDD

Publié par
IFDD

Genève, le 13 mars 2022

Les Nations Unies se réunissent à Genève du 14 au 29 mars pour s’accorder sur le contenu et les moyens de mise en œuvre d’un Cadre mondial pour la biodiversité.

La tendance de perte croissante de la biodiversité observée à travers le monde menace l’équilibre de la planète. A titre illustratif, 35 765 espèces végétales sont menacées d’extinction, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). 68% des animaux vertébrés sauvages ont disparu en 50 ans, précise le Fonds mondial pour la nature. Aucune région n’est épargnée, y compris les pays francophones.

Conscient du risque pour l’humanité et pour inverser la tendance de perte croissante de la biodiversité, la communauté internationale prépare un Cadre mondial ambitieux et transformateur pour l’après-2020. Dans ce cadre, ce lundi 14 mars, se sont ouvertes à Genève en Suisse les réunions des organes subsidiaires de la Convention sur la diversité biologique et la 3e réunion du Groupe de travail ouvert sur le cadre mondial pour la biodiversité.

Ces réunions se déroulent pour la première fois en présentiel depuis le début de la crise sanitaire liée à la COVID19. Elles connaissent la participation des pays francophones venus défendre leurs intérêts et priorités en matière de biodiversité. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), à travers l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), appuie la pleine contribution des délégués francophones à ce processus. Dans ce sens, l’IFDD a renforcé  ces dernières semaines les capacités des délégués  en amont et a mis  en place des cadres de concertation entre les délégués francophones. L’Institut a également mis à disposition des délégués francophones un dossier contenant plusieurs documents de référence, notamment un Guide des négociations, une Note de décryptage de la version 1 de la note du cadre mondial post2020 pour la biodiversité.

Les réunions de Genève permettront d’avancer les discussions et préparer des projets de décisions qui seront soumis à l’adoption des décideurs lors de la 15e Conférence des Nations Unies sur la biodiversité (CdP15), prévue au troisième trimestre de 2022 à Kunming, en Chine. Les délégués des pays examineront notamment le projet de cadre mondial, le cadre de suivi et les indicateurs, et les informations techniques relatives aux objectifs et cibles, ainsi que les sujets importants comme l’information de séquence numérique des ressources génétiques (ISN).

Pour information:

M. Issa Bado, IFDD issa.bado@francophonie.org, +1 581 989 7000 (WhatsApp)

 

L’infolettre de l’IFDD

Inscrivez-vous

Tree illustration

Ce site web utilise les cookies

Nous vous informons que ce site utilise des cookies pour assurer que notre site est conviviale et pour garantir une expérience optimale. En poursuivant sur ce site, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité.