Liaison Énergie-Francophonie: Écosystèmes et zones humides en Francophonie – Préservation, restauration et valorisation pour la survie de la biodiversité

Liaison Énergie-Francophonie: Écosystèmes et zones humides en Francophonie – Préservation, restauration et valorisation pour la survie de la biodiversité

Numéro 116 -2021

Sommaire

Terreau fertile de la diversité biologique, les zones humides nous alimentent en eau et en ressources forestières et halieutiques essentielles pour notre alimentation, notre habitation, et notre cadre de vie. Qu’elles se présentent sous forme de lacs, de rivières, d’aquifères souterrains, de marécages, de marais, de prairies humides, de tourbières, d’oasis, d’estuaires, de deltas, d’étendues intertidales, de mangroves, de zones côtières, de récifs coralliens ou encore de sites artificiels à l’instar des bassins de pisciculture, des rizières, des réservoirs et des marais salants, les zones humides ont prouvé leur utilité souvent insoupçonnée pour l’humanité toute entière. Elles servent fort opportunément de rempart contre les risques de catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes. Grâce à leur énorme capacité de stockage du carbone, elles sont d’un soutien inestimable dans la lutte acharnée contre les changements climatiques.

Pourtant, les unes après les autres, les zones humides subissent une destruction continuelle en superficie comme en qualité. Dans son rapport de 2018 sur l’état des zones humides et de leurs services à l’humanité, la Convention de Ramsar sur les zones humides alertait de la perte de 35 % des zones humides entre 1970 et 2015, un rythme de destruction trois fois supérieur à celui des forêts. Le quart de ces riches écosystèmes étant même menacé de disparition irréversible. Cette situation déplorable fait courir un risque énorme aux espèces animales et végétales qui s’y trouvent, compromet les services écosystémiques offerts et fragilise également la protection naturelle que ces espaces assurent pour les territoires vulnérables.

Cette situation ambivalente a conforté de nombreux acteurs à agir pour inverser la tendance. Ils réalisent des recherches analytiques et prospectives qui dressent un portrait juste et sans complaisance de la santé des zones humides, mais aussi et surtout nourrissent l’action politique et citoyenne en faveur de leur préservation et de leur restauration. C’est le lieu de saluer toutes
les institutions actives pour la préservation des zones humides, en particulier le Global Nature Fund, la Convention de Ramsar sur les zones humides, l’Union internationale pour la conservation de la nature et la Fondation MAVA, qui se sont impliquées au niveau le plus élevé pour partager leurs analyses et leurs témoignages sur ces milieux si particuliers.

Structuré en quatre parties, ce numéro de la revue Liaison Énergie-Francophonie, dont Madame Anne Lévesque (Canada) et Monsieur Paul Judex Edouarzin (Haïti) ont assuré la coordination scientifique à titre de rédacteurs en chef invités, dresse un état des connaissances sur les zones humides, y inclus des écosystèmes lacustres de la Francophonie, et leurs rôles dans les stratégies d’atténuation, de résilience et d’adaptation aux changements climatiques, dans l’approvisionnement en eau douce, la sécurité alimentaire et les systèmes alimentaires durables, les zones critiques (ou hotspots) de biodiversité reconnus internationalement, et les opportunités de développement économique durable. Il souligne également les défis auxquels sont confrontées les zones humides et présente comment la protection de ces espaces, y inclus des écosystèmes lacustres, améliore la mise en oeuvre des accords internationaux et transfrontaliers. Du Mexique à Madagascar en passant par Haïti, le Canada, Djibouti, le Sénégal, le Bénin, le Cameroun, le Gabon, la RDC ou le Rwanda, des professionnels engagés ont nourri de leurs savoirs et expériences les articles de ce numéro.






Téléchargez les articles un par un :

Écosystèmes importants

Rôle des zones humides

Défis pour la Francophonie

Initiatives de protection des zones humides

Partenaires

Publication : 2021

Pages : 122

ISSN : 0840-7827

Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives du Canada