Retourner aux articles

Au Togo, sept tables rondes renforcent l’engagement des OSC en faveur du développement durable

Télécharger le billet au format PDF

Du 25 juillet au 3 août 2021 ont eu lieu au Togo sept tables rondes des Organisations de la Société Civile (OSC) intervenant dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD). Organisées par la Plateforme des organisations de la société civile pour la vaccination et l’immunisation au Togo (POSCVI-TOGO) pour le compte du Groupe de Travail des Organisations de la Société Civile sur les ODD (GT-OSC-ODD), ces tables rondes s’inséraient dans le cadre de l’Action «
Renforcement de la visibilité et de la mise en réseau des OSC œuvrant à la mise en œuvre des ODD au Bénin et au Togo
», coordonnée par l’Institut de la Francophonie pour le développement durable, organise subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), avec le financement de la coopération allemande.

Cette Action vise notamment à renforcer les OSC sur les ODD, favoriser leur mise en réseau et améliorer la visibilité des efforts organisationnels existants pour mettre en œuvre les ODD, en dressant un inventaire vérifié de tous les acteurs non étatiques concernés au Bénin et au Togo et de leur contribution aux ODD et à leurs cibles. Tout un processus de collecte et de validation des données a été développé à cette occasion, processus dans lequel les tables rondes jouent un rôle primordial.

Allocution de M. Boubacar ISSA ABDOURHAMANE – Représentation pour l’Afrique de l’Ouest de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

Au Togo, le GT-OSC-ODD a fait le choix de tenir six tables rondes régionales, dans les chefs-lieux des régions administratives, et une table ronde nationale pour entériner les précédents échanges. Ces rencontres ont regroupé au total 199 personnes (OSC, mairies, ministère sectoriels et services déconcertés de l’État), dont 27 participants par séance dans les régions Maritime, Plateaux (Est et Ouest), Centrale, Kara et Savane, et 37 pour celle du Grand Lomé.

L’objectif général de ces réunions était de valider la liste des OSC intervenant sur les ODD au niveau de chaque région. Des activités menées en amont par le GT-OSC-ODD avaient ainsi permis d’identifier les réseaux régionaux et principaux acteurs des ODD et de procéder à une première collecte des données. Leur validation lors des tables rondes a ainsi ajouté 297 nouvelles entrées à l’inventaire des organisations, portant à plus de 400 le nombre d’OSC recensées.

Au niveau national, il y a plusieurs organisations qui œuvrent au jour le jour pour l’atteinte des ODD, notamment la lutte contre la pauvreté, mais dont les actions sont peu visibles ou ne le sont pas du tout. Et personne ne se rend compte de l’effort qu’elles font. Cette cartographie permettra de ressortir tous ces efforts, afin de permettre au gouvernement de savoir qui fait quoi pour l’accompagner dans telle ou telle localité en ce qui concerne l’atteinte des ODD.

Manzama-Esso Kola, Facilitateur Principal du GT-OSC-ODD.

Les participants aux tables rondes ont pu lors de ces rendez-vous prendre en main l’inventaire réalisé, compléter ces premières données grâce à des travaux de groupe interactifs et mieux positionner leurs activités par rapport aux ODD. À travers ces activités, les échanges ont donc permis de renforcer l’appropriation des ODD par les parties prenantes, mais également de croiser leurs regards sur la visibilité de leurs efforts.

Les tables rondes ont ainsi permis d’affiner le portrait de la contribution de la société civile togolaise au développement durable et de dégager de premières recommandations notamment en ce qui concerne la sensibilisation aux ODD.

Le GT-OSC-ODD procède maintenant à la vérification des données récoltées tout en continuant à enrichir l’inventaire. Celui-ci sera publié en ligne à l’automne 2021 sous forme de cartographie numérique, ce qui permettra de renforcer l’implication et la visibilité des organisations concernées et servira de facteur d’attraction pour d’autres acteurs qui contribuent également à la mise en œuvre des ODD.