Blogue 13 octobre 2022 Claire Schiettecatte
Partager Facebook

Plus de 11500 francophones renforcent leurs compétences professionnelles dans les métiers de l’environnement

Claire Schiettecatte

Publié par
Claire Schiettecatte

Depuis 2017, l’Institut de la Francophonie pour le développement durable s’attelle à former des centaines de milliers d’acteurs francophones dans le cadre de son projet «Francophonie, environnement et résilience climatique», pour soutenir le développement des compétences sur la gestion durable de l’environnement et la résilience climatique tout en favorisant la capacité d’innovation et l’autonomisation des populations.

Ces formations en ligne s’adressent à toutes les catégories d’acteurs francophones dont plus de 90% de jeunes venant d’Afrique francophone et des Caraïbes. Elles visent également à soutenir le développement des initiatives d’auto-emploi face à l’étroitesse du marché de l’emploi dans plusieurs pays francophones, à travers le partage d’expériences pratiques sur les approches, les métiers et les technologies de l’environnement et d’appui au développement durable.

Plus de 11500 apprenants originaires de 44 États et gouvernements membres de l’OIF ont ainsi participé à la 2ème session du cours en ligne et ouvert à tous (CLOM ou MOOC) intitulée « Métiers de l’environnement », qui s’est terminée le 9 octobre 2022 sur la plateforme numérique Objectif 2030.

Huit semaines durant, ils ont pu explorer six secteurs d’activités porteurs : Technologies de l’information et de la communication ; Accès, gestion et traitement de l’eau ; Énergie durable ; Construction durable ; Agriculture, aquaculture et agroalimentaire ; et Foresterie et sylviculture. 2294 d’entre eux ont également participé à l’évaluation des connaissances acquises et obtenu leur attestation de réussite.

Conçue comme un salon numérique des métiers et de mentorat professionnel, la formation vise à offrir aux apprenants une meilleure compréhension de l’employabilité de ces métiers et de leur capacité à auto-générer des emplois grâce à la préservation de l’environnement. Elle est ainsi pensée pour soutenir l’orientation, l’insertion ou la reconversion professionnelles dans le domaine de l’environnement, dans une optique de mise en pratique facilitée. Cet aspect sera d’ailleurs renforcé à travers une formation en Technologies de l’environnement qui se déroulera du 17 octobre au 11 décembre 2022.

Certains des apprenants n’ont cependant pas perdu de temps pour appliquer sur le terrain les enseignements reçus. C’est le cas de François Bagalwa, originaire de République démocratique du Congo, qui s’est lancé dans la pratique de la myciculture.

L’infolettre de l’IFDD

Inscrivez-vous

Tree illustration

Ce site web utilise les cookies

Nous vous informons que ce site utilise des cookies pour assurer que notre site est conviviale et pour garantir une expérience optimale. En poursuivant sur ce site, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité.