Retourner aux articles

Plus de 13500 apprenants pour la 3e session du cours en ligne Évaluation environnementale des politiques et projets de développement

Télécharger le billet au format PDF

Le 27 juin 2021 s’est terminée la 3ème session de la formation en ligne et ouverte à tous (CLOM ou MOOC) intitulée « Évaluation environnementale des politiques et projets de développement » organisée par l’IFDD, organe subsidiaire de l’OIF, et l’Université Senghor d’Alexandrie.

Elle a rassemblé 13654 apprenants originaires de 45 états et gouvernements membres de l’OIF, qui ont suivi pendant huit semaines les enseignements dispensés sur la plateforme numérique Objectif 2030. 5885 d’entre eux ont également participé l’évaluation des connaissances acquises et obtenu leur attestation de réussite.

Destinée à un large public, professionnel ou non de l’évaluation environnementale, la formation a rassemblé des participants de tous horizons socio-professionnels. Chacun en a tiré des bénéfices différents.

Bénédicte Séne, géographe au Sénégal suit ainsi les formations Objectif 2030 depuis l’année dernière et en est déjà à son troisième cours. Elle témoigne: «En tant que géographe, ces formations m’ont beaucoup aidé à développer mes connaissances en matière de développement durable et communautaire. Ce cours a surtout été très important dans ma compréhension de l’évaluation environnement et de la RSEE. J’espère que ces connaissances de plus m’aideront à intégrer une ONG œuvrant dans le développement durable et communautaire.»

Jude Lalanne, Inspecteur des finances en Haïti, a vu une application toute pratique à ces enseignements : «L’évaluation des projets d’investissement Public est une des attributions de l’Inspection Générale des Finances. S’il est un vrai que ce n’est pas à [elle] de mener une Étude d’Impact Environnemental et Social sur les projets d’investissement Public, je suis convaincu et assez outillé, grâce à cette formation, pour convaincre les décideurs de l’IGF de la nécessite de vérifier que les préoccupations environnementales soient aussi prise en compte.»

Mohamed Sana, doctorant en phytopathologie au Burkina Faso, lui, a raccroché la formation à une opportunité d’auto-emploi : «Merci d’abord pour cette belle initiative qui nous instruit et nous met en contact réel avec les réalités de notre environnement. Pour moi les bénéfices de cette formation sont inestimables. (…) Ayant également l’ambition de mettre en place des projets agricoles pour ma propre entreprise, les connaissances acquises ici me seront certainement d’une grande aide.»

Avec cette nouvelle session, l’initiative Objectif 2030 aura formé 61711 personnes en 2021. Après une pause estivale bien méritée, les enseignements reprendront à la rentrée de septembre avec deux formations inédites tournées vers les Métiers (30 août au 10 octobre) et les Technologies (18 octobre au 28 novembre) de l’environnement. Spécialement conçus pour soutenir l’orientation professionnelle en aidant les apprenants à trouver une vocation dans le domaine de l’environnement, ces cours s’inscrivent dans une forte volonté de l’IFDD de proposer une diversité d’enseignements spécifiques sur l’environnement et le développement durable. Les inscriptions sont déjà ouvertes.

Plus d’informations sur les formations et projets accompagnés par la plateforme Objectif 2030