Blogue 28 juin 2022 IFDD
Partager Facebook

Maryse Labriet, une riche et longue collaboration au service de la transition énergétique

IFDD

Publié par
IFDD

Qui suis-je ? Ingénieure énergéticienne, titulaire d’un doctorat en sciences de l’environnement, j’ai développé mon expertise à l’intersection de la recherche, de l’enseignement et du conseil. Les interrelations entre l’énergie, le climat ainsi que le développement ont orienté le cheminement de ma carrière, depuis la modélisation énergétique et climatique à l’évaluation de politiques d’accès à l’énergie, notamment de cuisson propre, en passant par la coordination scientifique de projets ou publications. Avec cette motivation constante de contribuer à la transition énergétique vers un monde plus durable et plus équitable, souvent dans la perspective de l’aide à la décision et du partage constructif de connaissances.

Une collaboration durable

Ma relation avec l’IFDD remonte… au siècle dernier ! Mon premier emploi fut à l’IFDD, qui était alors l’Institut de l’énergie des pays ayant en commun l’usage du français (IEPF). L’environnement puis le développement durable sont arrivés bien après. Mais déjà à ce moment, nous avions souvent des débats sur la nécessité de coupler l’énergie et l’environnement dans nos activités. Ce premier emploi a certainement influencé la suite de ma carrière en me sensibilisant aux enjeux énergétiques dans les pays en développement de la Francophonie.

Poursuivant ma carrière à l’extérieur de l’IEPF/IFDD, j’ai eu la chance d’offrir à nouveau mes services à l’Institut comme consultante indépendante pour différents mandats. Parmi eux, la coordination scientifique des fiches PRISME, un outil d’information et de formation sur la planification énergétique, les énergies renouvelables, les technologies efficaces, etc. Ce sont d’ailleurs presque 100 fiches disponibles en ligne !

Par ailleurs, je participe comme formatrice aux séminaires sur la politique et l’économie de l’énergie (POLEN) qui permettent de doter les acteurs du secteur de l’énergie des connaissances et des outils nécessaires pour construire les politiques de l’énergie et en assurer une mise œuvre réussie. Chaque formation POLEN est l’occasion de rencontrer des agents de changement dont la diversité nourrit la complémentarité en matière de spécialisation, pays d’origine et institution d’attache.

Valoriser le partage de connaissances et d’expertises

Depuis un peu plus de trois ans, je coordonne les séminaires en ligne sur l’énergie durable de l’IFDD, qui valorisent le partage de connaissances et d’expertises et complètent le portefeuille d’outils proposés par l’IFDD pour l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et stratégies d’accès universel à l’énergie durable. J’appuie également les séminaires sur l’économie circulaire. Les SEL, comme nous les appelons, rassemblent habituellement de 200 à 400 personnes en direct. J’ose dire que nous ne pensions pas, au moment de leur lancement, qu’ils susciteraient un tel engouement. Mais nous avons encore des efforts à faire pour mobiliser un plus grand nombre de femmes dans l’audience des SEL.

Participer à la mise en œuvre de la transition énergétique

Toutes ces activités sont particulièrement stimulantes car elles constituent des leviers complémentaires contribuant à la transformation structurelle du secteur de l’énergie pour accélérer la mise en œuvre de la transition énergétique dans l’espace francophone, transition qui se retrouve au cœur du développement durable. De plus, ces activités se répètent mais … ne se ressemblent pas ! Les secteurs de l’énergie et du développement durable évoluent, sous l’effet des innovations technologiques et sociales et sous la pression des urgences environnementales et développementales. Hydrogène vert, communautés énergétiques autonomes, digitalisation des paiements et des services, matériaux biosourcés, énergie circulaire, transition juste, financement mixte, sont quelques exemples de tendances en cours. Sans oublier, l’efficacité énergétique, un thème qui a toujours occupé une place centrale dans les activités de l’IFDD et qui doit rester prioritaire.

La Francophonie est particulièrement bien positionnée pour relever ces défis, grâce à la diversité, aux partages d’expertise et à la capacité de mobilisation et de plaidoyer qui la caractérisent.

Maryse Labriet
Eneris Consultants
Madrid, Espagne, juin 2022

L’infolettre de l’IFDD

Inscrivez-vous

Tree illustration

Ce site web utilise les cookies

Nous vous informons que ce site utilise des cookies pour assurer que notre site est conviviale et pour garantir une expérience optimale. En poursuivant sur ce site, vous déclarez accepter l’utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité.